Anne Hidalgo s'oppose à la candidature d'El Khomri à Paris

  • A
  • A
Anne Hidalgo s'oppose à la candidature d'El Khomri à Paris
Myriam El Khomri était porte-parole d'Anne Hidalgo lors de la campagne municipale de 2014.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

La maire de Paris estime que la candidature de son ancienne porte-parole à Paris pour les prochaines élections législatives est "une très mauvaise idée".

Myriam El Khomri candidate à Paris pour les élections législatives ? Très peu pour Anne Hidalgo. "J'ai fait savoir que je trouvais que c'était une très mauvaise idée la candidature de Myriam El Khomri dans le 18e", a annoncé la maire de Paris lundi, interrogée par le Monde au sujet de la ministre du Travail, qui était sa porte-parole pendant la campagne de 2014.

Depuis, Myriam El Khomri a intégré l'équipe gouvernementale de François Hollande, d'abord secrétaire d'Etat à la Politique de la Ville, désormais ministre du Travail. Et c'est dans ces fonctions qu'elle a porté la loi El Khomri que lui reproche Anne Hidalgo. "Je pense qu'il y a un traumatisme très fort et cela ne correspond pas tout à fait à ce qu'attendent de nous les Parisiens", tacle-t-elle.

Une primaire début décembre. "J'ai besoin d'avoir des soutiens des parlementaires qui porteront ce que nous sommes à Paris après 2017", a poursuivi Anne Hidalgo devant la presse, en marge du Conseil de Paris. Un dernier tacle avant de s'effacer devant "les procédures du parti" : "Les militants auront à voter", rappelle-t-elle, à l'occasion d'une primaire interne organisée le 8 décembre.

Le député sortant Christophe Caresche, qui ne se représente pas, est prêt à laisser sa place à Myriam El Khormi, sa suppléante. Mais la ministre du Travail fait face à l'opposition d'Afaf Gabelotaud, adjointe PS à la mairie du 18e. Et à celle d'Anne Hidalgo.