Alliance veut mettre un terme à la surveillance de la maison de Marine Le Pen

  • A
  • A
Alliance veut mettre un terme à la surveillance de la maison de Marine Le Pen
La maison de Marine Le Pen est surveillée depuis 18 mois.@ Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Le syndicat Alliance souhaite que la fin de la surveillance de la maison de Marine Le Pen dans les Yvelines, qui met à mal les cycles de repos.

La surveillance de la maison qu'occupe Marine Le Pen à La Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines, est remise en cause par le syndicat Alliance qui estime que cette garde nuit au repos des agents et en retire certains de la voie publique.

"Conditions inadmissibles".Interrogé par Le Parisien, le délégué Julien Le Cam regrette que cette surveillance se fasse "dans des conditions inadmissibles". "Les policiers gardent la maison parfois durant 8 heures de suite sans relève, sans pouvoir aller aux toilettes, dans un véhicule non climatisé", souligne-t-il.

La maison de la présidente du Front national, députée du Pas-de-Calais, est surveillée depuis 18 mois. Le préfet des Yvelines a écrit au ministère de l'Intérieur pour lui demander qu'une décision soit prise à ce sujet.