Allègre se dit prêt à devenir ministre de Sarkozy

  • A
  • A
Allègre se dit prêt à devenir ministre de Sarkozy
Partagez sur :

Dans un entretien publié samedi dans Le Journal du Dimanche, l’ancien ministre socialiste Claude Allègre se dit prêt à devenir ministre de Nicolas Sarkozy à condition que ce soit "dans un domaine précis". Il a également exprimé son intérêt pour un "ministère du Commerce international et de l'Industrie" et a clamé haut et fort "je ne serai jamais plus ministre de l'Education nationale !".

"Si je redeviens ministre, ce sera dans un domaine précis. Un Miti français (ministère du Commerce international et de l'Industrie au Japon), c'est le genre de chose qui m'intéresse et qui intéresse le président de la République", a déclaréClaude Allègre samedi dans le Journal du Dimanchene rejetant ainsi pas les rumeurs annonçant son arrivée au gouvernement. Cet ancien ministre socialiste qui n’a plus de carte du PS depuis janvier 2008 ne semble pas effrayé par la possibilité de passer de la gauche à la droite.

La page "ministère de l’éducation" semble définitivement tournée par celui qui a occupé ce ministère entre 1997 et 2000, sous Lionel Jospin. "Je ne serai jamais plus ministre de l'Education nationale ! C'est un poste difficile, peut-être le plus dur. J'ai eu des manifs contre moi (...) Ministre, c'est passionnant et difficile à la fois. Chaque fois que vous avez une idée, votre administration vous dit que ce n'est pas possible !", a-t-il ajouté après avoir expliqué que "le grand problème de l’université française, c’est le salaire trop bas des enseignants".