Allègre : "je souhaite que Copenhague réussisse"

  • A
  • A
Allègre : "je souhaite que Copenhague réussisse"
Partagez sur :

L’ancien ministre socialiste, Claude Allègre, a néanmoins déclaré mercredi matin sur Europe 1 qu’il y aurait beaucoup de difficultés.

"C’est bien que le sommet de Copenhague ait lieu mais j’aurais souhaité qu’il y ait des chefs d’Etat au sommet mondial de l’eau et à celui de la FAO aussi", a déclaré sur Europe 1, mercredi matin, Claude Allègre, pour qui l’eau et la faim sont des problèmes plus urgents que le climat.

"Je souhaiterais qu’il réussisse", a ajouté l’ancien ministre de la recherche qui estime que "l’affaire est mal partie". "Je pense simplement qu’on n’obligera ni la Chine ni les Etats-Unis à mettre à mal leur économie pour des quotas qu’ils ne peuvent pas tenir", a-t-il déclaré.

"Il faut arrêter de faire peur aux gens", s’est exclamé Claude Allègre qui a rappelé une étude indiquant que les Français son parmi les gens dans le monde qui ont le moins le moral. Les défis environnementaux sont pour lui "une formidable opportunité de croissance mais on ne peut pas pour cela être contre le nucléaire, contre les OGM, contre les nanotechnologies et les cellules souches ; c’est-à dire tous les progrès".

Le chercheur controversé "observe que le climat se refroidit depuis cinq ou six ans. Je pense qu’on ne peut pas prévoir le climat à un siècle, pas plus qu’on ne peut prévoir la météo à une semaine."

Au sujet du PS, il estime que "Ségolène Royal est la plus adroite en terme médiatique, elle fait l’actualité". Selon l’ancien ministre de Lionel Jospin, "le premier problème du PS, ce n’est pas de faire des alliances c’est d’être lui-même, de travailler et de faire un programme".