Alix Bouilhaguet : "Brigitte Macron se projette très bien" à l'Elysée

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

De Louis Aliot à Brigitte Macron, en passant par Gabrielle Guallar et Penelope Fillon, la journaliste Alix Bouilhaguet a interrogé les conjoints et conjointes des candidats à la présidentielle.

INTERVIEW

Qui posera ses valises à l'Elysée en mai prochain ? La journaliste Alix Bouilhaguet s'est intéressée non pas à ceux qui briguent les plus hautes fonctions de l'Etat, mais à celles et de ceux qui partagent la vie des candidats : leurs conjoints et conjointes. LouisAliot, Brigitte Macron, Penelope Fillon, mais aussi Gabrielle Guallar, la très discrète compagne de Benoît Hamon, ont accepté de répondre à ses questions. Le contenu de ces entretiens apparaît dans un livre, Le couloir de Madame (Editions de l’Observatoire).

"Une ascension en commun". "En redécouvrant le parcours du conjoint, on voit évoluer le parcours du politique", affirme Alix Bouilhaguet, invitée de la matinale d'Europe 1, vendredi. "Dans la plupart des cas, il s'agit d’une ascension en commun. Il faut pas mal de courage et de sacrifices au conjoint pour accompagner l'autre. On se rend compte que la politique, c'est toute leur vie", assure l'auteure.

Brigitte Macron, redoutable communicante. Parmi les compagnes et compagnons, certains comme Louis Aliot ou Brigitte Macron sont rompus à l'exercice de la communication politique. "Je pense que Brigitte Macron, sous des dehors extrêmement déverrouillés, maîtrise très bien les éléments de langage qu'elle a envie de faire passer : une espèce de storytelling sur leur couple, leur rencontre", avance Alix Bouilhaguet. "Je pense que Brigitte Macron se projette très bien à l'Elysée. En même temps, elle ne va pas prendre les Français en défaut. Elle suit depuis deux, trois ans l'ascension médiatique de son mari", souligne l'auteure. 

La "fraîcheur" de Gabrielle Guallar. La relation de Brigitte Macron aux médias est aux antipodes de celle de Gabrielle Gualar. Pour l'interroger, Alix Bouilhaguet a dû "user de quelques arguments. Sa marque de fabrique, c'est la discrétion". Une fois convaincue, cette cadre de LVMH a répondu avec "beaucoup plus de fraîcheur, de candeur" aux questions sur sa vie. Quand à son avenir à l'Elysée, "elle est pleine d'interrogations. Elle sait juste qu'elle a envie d’être un atout pour son mari".