Air France : Royal souhaite la suspension des suppressions de postes

  • A
  • A
Air France : Royal souhaite la suspension des suppressions de postes
@ PHILIPPE MERLE/AFP
Partagez sur :

La ministre de l'Écologie était interrogée sur une éventuelle suspension des suppressions de postes.

De la médiation à la suspension. La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a estimé mercredi que la direction d'Air France devait suspendre la suppression annoncée de 2.900 postes pour permettre la reprise du dialogue social.

"Bien sûr". Interrogée à plusieurs reprises sur RMC et BFM TV pour savoir si Air France devait "suspendre pour l'instant" son plan de suppression d'emplois, Ségolène Royal a fini par répondre: "bien sûr, on ne revient pas autour de la table en disant c'est à prendre ou à laisser". "Les stratégies qui ont consisté à dresser les salariés les uns contre les autres sont de mauvaises stratégies", a-t-elle ajouté. La ministre a également appelé la direction et les syndicats à "faire preuve d'imagination", considérant que toutes les solutions n'ont pas encore été mises sur la table.

"Erreurs de tous les côtés". Sur le conflit social et les incidents du 5 octobre au cours dequels deux dirigeants d'Air France ont été molestés, la ministre considère qu'il y a eu des erreurs de "tous les côtés".

"Rien ne justifie qu'on en vienne aux mains dans un dialogue social. Quand on en vient aux mains, les responsabilités ne sont pas toutes du même côté", a-t-elle estimé, appelant la direction et les syndicats à la responsabilité.