Agriculteurs devant le domicile de Le Foll : "pas la bonne méthode" selon lui

  • A
  • A
Agriculteurs devant le domicile de Le Foll : "pas la bonne méthode" selon lui
@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
3 partages

S'il a réaffirmé qu'il était attentif aux problèmes des agriculteurs, Stéphane Le Foll a rejeté la méthode employée dimanche soir par les agriculteurs.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a estimé lundi à Rennes que la manifestation la veille à son domicile au Mans d'agriculteurs n'était "pas la bonne méthode".

Des agriculteurs en colère. "Je vais être franc, ce n'est pas la bonne méthode. Je ne pense pas que venir un dimanche soir chez le ministre pour lui imposer quoi que ce soit, ce soit la bonne méthode", a dit Stéphane Le Foll. Le ministre était interrogé sur cette action après avoir signé à la préfecture un plan "d'avenir de la filière porcine en Bretagne" avec le président de cette région, Jean-Yves Le Drian, visé lui aussi par une action de même type, dimanche soir, à proximité de son domicile près de Lorient.

"Nécessaire d'écouter". "Moi je ne me déroberai pas, a poursuivi Stéphane Le Foll. Quand j'ai ouvert ma barrière (dimanche soir, ndlr) il y avait 30 agriculteurs qui étaient là. J'ai discuté pendant une heure et quart. Ce genre de rencontres, je suis prêt à les assumer", a-t-il dit. "Mais je sais aussi qu'un jour, je peux tomber sur des gens moins attentifs à l'écoute et au dialogue. Donc je souhaite faire passer ce message : c'est nécessaire d'écouter, c'est nécessaire de dialoguer", a-t-il ajouté, soulignant qu'il avait "parfaitement conscience de la détresse et des difficultés" que les agriculteurs et les éleveurs traversent.

Pour sa part, Jean-Yves Le Drian, président de la Région Bretagne, par ailleurs ministre de la Défense, a assuré que "la bonne méthode, c'est l'action collective". Plusieurs dizaines d'éleveurs en colère ont manifesté dimanche soir devant le domicile de Stéphane Le Foll au Mans et à proximité de celui de Jean-Yves Le Drian près de Lorient.