Affaire Woerth : un proche de Sarkozy entendu

  • A
  • A
Affaire Woerth : un proche de Sarkozy entendu
@ MAXPPP
Partagez sur :

Laurent Solly, ancien chef de cabinet de Sarkozy, a été entendu par la brigade financière, selon lejdd.fr.

Il est l'ancien chef de cabinet de Nicolas Sarkozy à l'Intérieur puis aux Finances. Laurent Solly a été entendu, il y a quelques jours, par la brigade financière dans le cadre de l’affaire Woerth, révèle jeudi lejdd.fr. Cette audition "de pure forme", s'inscrivait dans une série d'autres auditions de témoins, selon une source proche de l'enquête. Elle a duré un peu plus d'une heure.

Les policiers cherchent à savoir dans quelles conditions Laurent Solly, en mars 2007, a traité le dossier de la légion d‘honneur de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt.

Une Légion au coeur de l'affaire

Selon les informations du Journal du dimanche, Laurent Solly a, devant les policiers, simplement décrit la "mécanique " des demandes de décoration "mais a confié n’avoir pas gardé un souvenir précis de la demande faite par Eric Woerth".

L'attribution de cette légion d'honneur est au coeur de la polémique Woerth-Bettencourt. Jeudi matin, Eric Woerth a, d'ailleurs, admis être l'auteur d'une lettre en 2007, adressée au ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, où il appuie la demande d'attribution de la Légion d'honneur de Patrice de Maistre. Au début de l'affaire, le ministre avait pourtant laissé entendre qu'il était étranger à la remise de cette décoration.

Selon un ancien du cabinet de Nicolas Sarkozy, également cité par lejdd.fr, " L’Intérieur n’avait aucune qualité pour initier une demande de Légion d’honneur à Patrice de Maistre, indique un ancien du cabinet Sarkozy… Son parcours professionnel relevait des finances". La demande de décoration avait donc, à l'époque, été transmise au ministère de l’Economie et des Finances.

Laurent Solly, en poste à TF1

Laurent Solly a été nommé, en juin dernier, au poste de directeur général de TF1 publicité, la régie publicitaire de la chaîne du groupe Bouygues.

Il a également été directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

>> Vous avez raté un épisode de l’affaire ? Séance de rattrapage avec Europe1.fr