Affaire Urvoas : Hollande plaide pour un parquet indépendant

  • A
  • A
Affaire Urvoas : Hollande plaide pour un parquet indépendant
@ Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

L'ancien président a déclaré que l'affaire Urvoas démontre la nécessité de "renforcer l'indépendance du parquet", une réforme qu'il avait proposé mais n'avait pas réussi à faire adopter. 

L'ancien président François Hollande a estimé jeudi sur RTL que l'affaire Urvoas confirmait "une nouvelle fois" qu'il faut comme il l'avait proposé "renforcer l'indépendance du parquet". L'ancien garde des Sceaux socialiste Jean-Jacques Urvoas est soupçonné d'avoir transmis au député ex-LR Thierry Solère des informations sur une enquête pour fraude fiscale le concernant.

"Je souhaite qu'Emmanuel Macron réussisse cette réforme". "Si les faits sont avérés, ils sont graves", a réagi François Hollande. "Ça m'étonne, je vous le dis franchement, parce que le rôle d'un garde des Sceaux, ce n'est pas de transmettre des informations à un député de la République", a-t-il souligné.

"Cette affaire, une nouvelle fois, confirme qu'il faut -je l'avais proposé et à la majorité du Sénat et à la majorité de l'Assemblée nationale- renforcer l'indépendance du parquet. Je regrette qu'à ce moment-là, la majorité de droite du Sénat ne l'ait pas voulu et je souhaite qu'Emmanuel Macron réussisse une réforme qui me paraît aller dans le bon sens", a-t-il conclu.