"Affaire Morelle" : ce qu’en dit l’Elysée

  • A
  • A
"Affaire Morelle" : ce qu’en dit l’Elysée
@ MAXPPP
Partagez sur :

COULISSES - Le président n’a pas l’intention de lâcher son conseiller. Mais il lui a demandé de se défendre seul.

L’INFO. Alors que l’annonce du plan d’économies de Manuel Valls a crispé la majorité, François Hollande voit s’ouvrir un nouveau front de contestation, et il s’en serait bien passé. Aquilino Morelle, l’un de ses plus proches conseillers, est en effet accusé de conflits d'intérêts. Mais pour l’heure, pas question de le lâcher ou de s'en séparer.

Les consignes sont venues directement du chef de l’Etat : pas de condamnation a priori, mais en revanche, Aquilino Morelle doit assurer sa défense à titre personnel. Pas question d’impliquer l’Elysée. Après l’avoir reçu jeudi matin, François Hollande l’a ainsi dissuadé de contacter directement l’AFP. C’est donc sur sa page Facebook qu’Aquilino Morelle a réagi. Certains conseillers en déduisent déjà que ce proche de Manuel Valls sera le prochain sacrifié, au nom de la République irréprochable prônée par le chef de l’Etat.

 Il va devoir s’expliquer… Pourtant, quand on interroge l’entourage de François Hollande sur la compatibilité des actes supposés d’Aquilino Morelle avec la République exemplaire, on assure que cette histoire n’a rien de comparable avec cette affaire Cahuzac qui a "traumatisé" le président, selon un de ses amis cité dans Le Parisien de vendredi. Aquilino Morelle, lui, n’a pas menti, il a reconnu les faits et, à ce stade, personne n’a encore prouvé qu’il y avait conflit d’intérêts. Ce qui ne veut pas dire pour autant que le conseiller du président est dispensé d’assurer sa défense. La sortie virulente de Jean-Christophe Cambadélis, vendredi matin sur i>Télé - "si ce qui se dit est vérifié, je ne vois pas comment il peut rester", a lâché le patron du PS -, l’a confirmé : Aquilino Morelle va devoir s’expliquer, et être convaincant.

 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'INFO POLITIQUE - Aquilino Morelle, ce conseiller loin de plaire à tout le monde

DÉMISSION, DÉMISSION - "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

RIPOSTE - Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle