14/10/2017 - 09h59

Affaire Ferrand classée sans suite : le soulagement de la République en marche

© JACQUES DEMARTHON / AFP

Il sauve son poste de patron des députés de la République en marche. Après quelques mois "dans la soute du navire" comme il le dit, Richard Ferrand va pouvoir remonter sur la passerelle. Le procureur de Brest a annoncé vendredi le classement sans suite de l'enquête visant l'ancien ministre de la Cohésion des territoires dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne, en invoquant notamment la prescription de l'action publique. 

Richard Ferrand prévoit bientôt d'enchaîner les interviews télés et radios, pour défendre les choix de la majorité. Et visiblement, il avait manqué à son camp. "Son absence devenait gênante", confirme un député marcheur. "Il avait peur des journalistes… J'espère qu'il va vite tourner la page", ajoute-t-il. "Malheureusement, il n'est pas vraiment innocenté", nuance un ténor du parti. "Il y a prescription sur la potentielle prise illégale d'intérêts, et cette simple formule est dévastatrice… Nos adversaires pourraient s’en servir. La rumeur est un tatouage indélébile', conclut-il.

Entendu sur Europe 1
Son absence devenait gênante

Tourner la page. À l'Elysée et à Matignon, on est bien plus positifs, car l’exécutif échappe à une crise. Le Premier ministre se réjouit de cette décision, et l'Elysée rappelle qu'Emmanuel Macron a toujours eu confiance en Richard Ferrand, l'un de ses premiers fidèles. L'un des responsables du parti, Arnaud Leroy, espère maintenant que la couverture médiatique de ce classement sans suite soit équivalente à celle qui avait prévalu lors de l'ouverture de l'enquête en juin dernier.