Affaire Copé : "pas un sujet "pour Fillon

  • A
  • A
Affaire Copé : "pas un sujet "pour Fillon
François Fillon : "j'ai eu Jean-François Copé au téléphone ce matin, il m'a dit qu'il démentait tout, je n'ai pas de raison de ne pas le croire".@ REUTERS
Partagez sur :

VIDÉO - François Fillon a estimé que l'Affaire Copé "n'était pas un sujet", jeudi au Salon de l'Agriculture.

L'info. Interrogé jeudi sur les accusations portées par Le Point contre le président de l'UMP Jean-François Copé, l'ancien Premier ministre François Fillon a répondu que ce n'était "pas un sujet". Questionné au cours de sa visite du Salon de l'Agriculture, le député, qui avait affronté avec violence Jean-Français Copé fin 2012 pour prendre la tête de leur parti, a répondu : "j'ai eu Jean-François Copé au téléphone ce matin, il m'a dit qu'il démentait tout, je n'ai pas de raison de ne pas le croire".



Quelles accusations ? Le Point accuse le député-maire de Meaux d'avoir favorisé une société de communication fondée par deux de ses proches pour organiser les meetings de la campagne présidentielle de 2012. Il aurait également facturé cette prestation à des prix bien plus élevés que la normale.Le président de l'UMP a répliqué en annonçant une plainte en diffamation contre l'hebdomadaire.

 
sur le même sujet, sujet,

RÉSUMÉ - Ce que l'on sait sur "l'Affaire Copé"

RÉACTION - Woerth défend Copé "par principe"