Affaire Bygmalion : les réquisitions attendues aujourd'hui

  • A
  • A
Affaire Bygmalion : les réquisitions attendues aujourd'hui
Le parquet a envoyé ses réquisitions aux avocats des protagonistes de l'affaire Bygmalion@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

Les réquisitions du parquet sont attendues lundi dans l'épineux dossier Bygmalion, avec en filigrane la question du cas Nicolas Sarkozy.

INFO EUROPE 1

Les différentes personnes concernées par l'affaire Bygmalion vont savoir. Selon les informations d'Europe 1, les réquisitions du parquet, envoyées par courrier vendredi, sont attendues lundi chez les avocats des différents mis en examen, parmi lesquels Nicolas Sarkozy. 

Et cela ne fait guère de doute, il y a toutes les chances pour que le procureur de Paris demande le renvoi de tous les mis en examen du dossier, parmi lesquels, donc, l'ancien président de la République désormais officiellement engagé dans la course à la présidentielle.


Principal bénéficiaire de cette affaire. "Ce serait pure logique, car depuis sa mise en examen en février dernier pour financement illégal de campagne électorale, aucun élément d'enquête n'est apparu susceptible de faire changer d'avis les magistrats", analyse Alain Acco, le spécialiste police-justice d'Europe 1. "Pour les juges d'instruction comme pour le parquet, Nicolas Sarkozy est le principal bénéficiaire de cette affaire".

Pas de jugement avant l'élection présidentielle. Après les magistrats du parquet, qui viennent de communiquer leur avis, ce sera ensuite aux juges d'instruction de se prononcer dans les mois qui viennent pour savoir si oui ou non, Nicolas Sarkozy doit être renvoyé avec les autres protagonistes. Et s'il venait à être élu président de la République en mai prochain tout en étant renvoyé devant le tribunal, Nicolas Sarkozy ne pourra pas être jugé durant son mandat mais seulement après, à partir de 2022.