Affaire Bygmalion : le parquet ouvre une enquête

  • A
  • A
Affaire Bygmalion : le parquet ouvre une enquête
Jean-François Copé.@ MaxPPP
Partagez sur :

JUSTICE - Le parquet a requis l'ouverture d'une information judiciaire pour "faux et usage de faux", "abus de confiance" et "tentative d'escroquerie".

Nouveau pas judiciaire. Des juges financiers vont être chargés de l'affaire sur les liens financiers entre la société Bygmalion et l'UMP, a annoncé vendredi le parquet de Paris. En effet, l'enquête préliminaire ouverte le 5 mars et confiée à l'office anticorruption de la PJ (Oclciff), s'est orientée vers des soupçons de financement illicite par l'UMP de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Le parquet a requis vendredi l'ouverture d'une information judiciaire contre X pour "faux et usage de faux", "abus de confiance", "tentative d'escroquerie" et "complicité et recel de ces délits", selon un communiqué du procureur de la République de Paris, François Molins.

Des investigations sur l'année 2012. Les juges Serge Tournaire, Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke ont été désignés, a précisé une autre source proche de l'enquête. Leurs investigations porteront sur l'année 2012. Les dernières factures réglées par l'UMP à la filiale de Bygmalion l'avaient été en novembre de cette année, avait expliqué un cadre de la société. Les faits présumés de faux et usage de faux concernent les factures émises par Event & Co, la filiale événementielle de Bygmalion.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

BYGMALION - Deux députés UMP vont porter plainte

BYGMALION - Trois exemples des dépenses folles de l’UMP