Affaire Baupin : EELV se dote d'une cellule d'accompagnement des victimes

  • A
  • A
Affaire Baupin : EELV se dote d'une cellule d'accompagnement des victimes
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

La "cellule d'accompagnement et d'écoute" des Verts orientera les victimes de violences sexuelles vers des associations. 

Le Bureau exécutif d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a décidé de créer au sein du parti une "cellule d'accompagnement et d'écoute des victimes de violences sexuelles", a indiqué mardi EELV dans un communiqué. Cette annonce intervient dans la foulée de l'affaire Denis Baupin, qui a dû démissionner de la vice-présidence de l'Assemblée nationale face à des accusations de harcèlement et d'agression sexuelle, des accusations qu'il conteste.

Trois personnes à l'écoute des victimes. Cette cellule, composée de trois personnes, aura pour mission "d'accueillir la parole des personnes victimes et de les orienter vers des structures externes. Elles seront formées en continu. Elles sont tenues à la confidentialité, mais peuvent user d'un droit d'alerte des instances internes avec l'accord de la personne victime", poursuit le communiqué.

Des formations contre le sexisme proposées aux adhérents. Le Bureau exécutif a décidé également que "seront communiquées à tous-tes les adhérent-es les coordonnées d'associations d'aide aux victimes qu'ils-elles pourront solliciter (et que) des formations militantes à la non-violence, à la prévention des propos et attitudes sexistes et des agressions et harcèlements sexuels seront proposées". "Le cas échéant, EELV s'engage à soutenir les victimes, y compris financièrement, dans leurs démarches judiciaires", souligne également le communiqué.