Aéroport de Nice : la colère d'Estrosi

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député-maire UMP de Nice était l'invité du Club de la presse, mardi sur Europe 1.

Christian Estrosi a répondu mardi aux questions du Club de la presse d'Europe 1, animé par Nicolas Poincaré. Le député-maire de Nice a notamment abordé l'ouverture du capital de l'aéroport de sa ville à des investisseurs privés, une mesure inscrite dans le projet de loi d'Emmanuel Macron. "On serait le seul pays au monde à considérer qu'un aéroport international ne représente pas un intérêt stratégique pour l'Etat et que nous devons en perdre la maîtrise", s'est indigné Christian Estrosi.

"Je donne de la valeur à ce patrimoine qui appartient aux Niçois, aux Azuriens, et sur cette valeur que je donne, l'Etat sans concertation, sans enquête publique, sans le moindre dialogue, décide d'autorité de vendre pour remplir le trou des déficits de l'Etat. Ce n'est pas acceptable", a poursuivi le député-maire. Christian Estrosi organisera donc "un référendum local le 20 janvier prochain parce que c'est aux citoyens niçois et donc français de se prononcer. Je ne laisserai pas le ministre de l'Economie brader les intérêts stratégiques de notre pays".



Christian Estrosi dans le "Club de la Presse...par Europe1fr