À Verdun, Hollande évoque le gaz utilisé dans le conflit syrien

  • A
  • A
À Verdun, Hollande évoque le gaz utilisé dans le conflit syrien
Angela Merkel et François Hollande discutent avec deux jeunes, dimanche à Verdun.@ JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / POOL / AFP
Partagez sur :

En réponse à un adolescent mentionnant le gaz utilisé pendant la Grande Guerre, dimanche, à Verdun, François Hollande a évoqué celui utilisé plus récemment en Syrie.

François Hollande a évoqué, lors des commémorations de la bataille de Verdun dimanche, le gaz utilisé dans le conflit syrien, en réponse à un adolescent mentionnant celui utilisé dans les tranchées entre 1914 et 1918.

"Pendant la Deuxième Guerre Mondiale ?", "Non, non, plus récemment". Lors d'une cérémonie à Douaumont (Meuse), nécropole nationale où sont ensevelis 130.000 soldats français et allemands, un adolescent a parlé à François Hollande et à la chancelière allemande Angela Merkel de son arrière-arrière-grand-père gazé pendant la Grande Guerre. "Tu sais que l'on a utilisé le même gaz encore récemment ?" a demandé le président. "Oui, pendant la Deuxième Guerre mondiale ?" a répondu l'adolescent. "Non, non, c'est plus récemment en Syrie", a rectifié François Hollande.

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a fait état de l'utilisation de gaz moutarde en Syrie. En août 2013, les images d'une attaque au gaz dans la région syrienne de la Ghouta, qui avait notamment touché des enfants, avaient provoqué l'indignation internationale. Peu après, François Hollande avait évoqué la volonté française d'intervenir dans la Syrie en guerre. L'initiative n'avait pas abouti en l'état. Une coalition internationale, à laquelle participe la France, frappe l'organisation État islamique en Syrie et en Irak depuis l'été 2014. Le gaz moutarde est un gaz asphyxiant utilisé pour la première fois par les Allemands en Belgique en 1917. Il a été banni par l'ONU en 1993.