A Princeton, Montebourg fustige une loi Macron "sans courage"

  • A
  • A
A Princeton, Montebourg fustige une loi Macron "sans courage"
@ PHILIPPE MERLE / AFP
Partagez sur :

VIDÉO - Lors d'une conférence devant des étudiants de l'université de Princeton, l'ancien ministre a critiqué le gouvernement français.

L'INFO. A peine remis de son "accident de miroir", l'ancien ministre du Redressement productif a donné lundi soir une conférence devant des étudiants américains de l'université de Princeton, dans le New Jersey. L'occasion pour lui de critiquer la politique menée par François Hollande et Manuel Valls.

>> LIRE AUSSI - New York : Montebourg blessé par la chute d’un miroir

"C'est le Front National au bout du chemin". Dans un couloir de Princeton, Arnaud Montebourg s'est épanché auprès des journalistes, dont la correspondante d'Europe 1. "Si on continue sur cette politique suicidaire, nous finirons le quinquennat avec 800.000 chômeurs de plus. Donc, c'est le Front National au bout du chemin. Voilà ce qui se prépare. Donc je ne peux pas rester silencieux", a lâché l'ancien ministre, avant de s'adresser directement à ses ex-camarades du gouvernement : "ici, à Princeton, je lance un appel solennel aux dirigeants politiques européens, au président de la République, au Premier ministre, de cesser leurs erreurs".

>> LIRE AUSSI - Encore un long chemin pour la loi Macron

montebourg

"Arrêter ces politiques d'austérité suicidaires". Dans l'amphithéâtre, devant une centaine d'étudiants, Arnaud Montebourg a poursuivi son réquisitoire, mais en anglais, cette fois : "tout le monde dit que l'on doit arrêter ces politiques d'austérité suicidaires", a-t-il martelé, convoquant les récents prix Nobel d'économie qui, eux, auraient compris ce que lui assure depuis des mois.

La loi Macron est "trop atténuée, sans courage". Dans son dos, Arnaud Montebourg fait défiler les graphiques tout en continuant à tacler le gouvernement quand il tente d'expliquer la loi Macron à son auditoire, "une loi trop atténuée, sans courage", bref  loin de ce que lui avait imaginé quand il était en fonction. Une démonstration qui n'a pas vraiment convaincu les étudiants.

>> LIRE AUSSI - Loi Macron : y a-t-il du Montebourg dedans ?

"Il n'y a rien dans son discours ! C'est juste une comparaison d'économie. A aucun moment il n'a évoqué les solutions que l'Europe devrait prendre" pour sortir de la crise dans laquelle elle est engluée, a regretté Paul Gautier au micro d'Europe 1. Les réponses à la prochaine conférence ?