A peine élu, Eric Woerth renonce à siéger à la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie

  • A
  • A
A peine élu, Eric Woerth renonce à siéger à la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie
@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

CE FUT BREF - Eric Woerth ne siégera finalement pas à la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, alors qu'il vient juste d'être élu. 

Eric Woerth, secrétaire général du parti Les Républicains, a annoncé au quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France sa démission du Conseil régional de Nord-Pas-de-Calais-Picardie, quatre jours seulement après son élection.

"Vice-président au conseil régional, un temps plein". "Désormais secrétaire général des Républicains, j'ai aussi pour mission de construire le projet du parti. Une lourde tâche m'attend. Être vice-président au conseil régional représente quasiment un temps plein. Cela a beaucoup pesé dans ma décision", a déclaré le député-maire de Chantilly (Oise) dans un entretien mis en ligne mercredi soir. 

Woerth ne veut pas "abandonner" Chantilly. Eric Woerth, qui devait abandonner l'un de ses trois mandats après son élection à la Région, a expliqué qu'il s'était présenté sur la liste de Xavier Bertrand "pour tirer cette liste et lui donner un maximum de cohérence". "J'ai permis, avec les autres, l'élection de Xavier Bertrand, que j'ai aidé à élaborer un projet. La mission est bien remplie, je pense", a ajouté l'ancien ministre des Finances puis du Travail. Il a dit en outre n'avoir "pas envie d'abandonner Chantilly".