À Londres, Emmanuel Macron tacle François Fillon sur les "combines"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

En déplacement à Londres, mardi, Emmanuel Macron a évoqué "la culture des combines entre amis" et les soupçons d'emplois fictifs pesant sur François Fillon, repassé devant lui dans les sondages.

Un bol d'air à l'étranger pour repartir du bon pied. Mardi, à Londres, Emmanuel Macron a tenu un discours devant 2.000 personnes, quelques jours après la polémique déclenchée par ses propos sur la colonisation. Il a notamment visé François Fillon, sans le nommer : "Leur expérience politique, c'est aussi bien souvent la culture des combines entre amis, de ce qui semblait normal pendant longtemps. Je ne prétends pas avoir eu une carrière à succès dans le privé, mais on ne me reproche pas l'argent que j'ai gagné. Je vous rassure, j'avais des contrats, des clients et un travail."

"Faire revenir les talents". Devant un public composé d'entrepreneurs et d'employés de la finance, le candidat à l'élection présidentielle a également fustigé le système fiscal et la peur de l'échec. "Il a très bien diagnostiqué ce qui ne va pas en France et ce qui conduit beaucoup de Français à s'installer à Londres. Il y a une culture anti-succès en France qui décourage beaucoup d'entrepreneurs", affirme un spectateur de son meeting. Avec la publication de son programme, la semaine prochaine, il espère faire "revenir les talents" en France. Ce qui pourrait tenter les 300.000 Français expatriés à Londres de voter pour lui.