À Lille, Benoît Hamon et Martine Aubry sonnent la charge contre Manuel Valls

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Après la défection de Manuel Valls, Benoît Hamon a tenté jeudi de rassembler les troupes socialistes lors d'un meeting à Lille.

Le PS est en plein chaos après l'annonce de Manuel Valls qui votera Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle. Alors que Jean-Luc Mélenchon continue de refuser une union de la gauche, le candidat PS Benoît Hamon est venu chercher mercredi du réconfort chez Martine Aubry à Lille, en terre socialiste.

"Qui se ressemble s’assemble !" Avec l’ancienne ministre de l’Emploi en mère spirituelle, Benoît Hamon s’est mis un peu de baume au cœur. "Macron+Valls, certains sont surpris… pas moi !", a lancé l’édile du nord au micro du Palais des Sports. "Qui se ressemble s’assemble ! Garder le pouvoir plutôt que les valeurs, on n’est pas socialiste par déclaration, on est socialiste parce que l’on défend des valeurs qui sont les nôtres", a-t-elle martelé sous un tonnerre d’applaudissements.

Défaire le FN. De son côté, Benoît Hamon a déploré l’attitude de Jean-Luc Mélenchon, qui continue de refuser sa main tendue. "Jean-Luc a répondu ce soir qu’il ne voulait pas négocier. Je le regrette profondément". Il a également fustigé le choix de Manuel Valls, sans jamais le nommer. "La meilleur manière de battre Le Pen, ça n’est pas de reproduire un projet libéral, c’est de propulser un imaginaire puissant ! […] Par nous, Le Pen ne passera pas !", s’est-il égosillé.

Le socialiste a promis de revenir à Lille pour l’entre-deux-tour. "Pour l’instant, concède un proche, on en est encore très loin".