A l'UMP, on prépare déjà l'après-2012

  • A
  • A
A l'UMP, on prépare déjà l'après-2012
Les six "Mousquetaires" de l'UMP se sont réunis à Provins.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les "Mousquetaires" du parti soutiennent le président-candidat, mais pensent aussi déjà à la suite.

A douze jours du premier tour, les ambitieux "Mousquetaires" de l'UMP se sont retrouvés mardi soir sur la même estrade. Ce groupe, constitué dès 2008 autour de Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, François Baroin, ministre de l'Economie, Christian Jacob, patron des députés UMP, et Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, comprend également les ministres Luc Chatel (Education) et Valérie Pécresse (Budget). C'est à Provins, dans le fief de Christian Jacob, qu'ils ont tenu un meeting.

L'objectif affiché : soutenir la réélection de Nicolas Sarkozy. Mais les six "Mousquetaires", qui se sont formés quand Jean-François Copé et quelques autres faisaient campagne pour Jacques Chirac, préparent aussi l'avenir.

L'après-Sarkozy

Si Nicolas Sarkozy gagne, certains peuvent espérer être nommés à Matignon, un scénario qui risque de rallumer des rivalités. L'année dernière, François Baroin et Bruno Le Maire s'étaient affrontés pour le ministère de l'Economie, et c'est François Baroin qui a remporté la mise. Mais ils se préparent aussi à une éventuelle défaite.

Les "Mousquetaires" pensent aussi à l'après-Sarkozy. Jean-François Copé aimerait conserver la tête du parti afin de préparer 2017. Et il aura tout intérêt à pouvoir s'appuyer sur ses alliés pour résister à François Fillon, qui pourrait lui contester la direction de l'UMP.

Pour l'heure, s'ils y pensent, les six "Mousquetaires" n'en parlent pas. "Viendra ensuite le temps de parler d'avenir, on n'est pas du tout dans ça aujourd'hui", affirme Jean-François Copé. Christian Jacob, lui, estime qu'il faut sauter "une haie après l'autre. D'abord la victoire de notre candidat, après on aura le temps de parler d'autre chose".