A Gamaches, l'alliance UMP-FN passe mal

  • A
  • A
A Gamaches, l'alliance UMP-FN passe mal
@ EUROPE 1/MARTIN FENEAU
Partagez sur :

REPORTAGE - Le représentant local de l'UMP a passé un accord avec le FN. Il a été suspendu.

L'INFO. C'est une alliance qui fait déjà beaucoup parler. A Gamaches, dans la Somme, le représentant local de l'UMP Arnaud Cléré a décidé d'ouvrir sa liste au Front national en vue des élections municipales. Le candidat, âgé de 34 ans, explique sa démarche par la volonté de gagner, tout simplement. Il souhaite mettre toutes les chances de son côté pour battre Jacques Pecquery, maire communiste de cette ville de 2.800 habitants. Aussitôt son alliance annoncée, la sanction est tombée. Arnaud Cléré a été suspendu par l'UMP et pourrait être définitivement exclu du parti.

Sur la même longueur d'ondes. Dans la permanence UMP de la commune où Europe 1 s'est rendu, militants frontistes et UMP travaillent main dans la main au projet de la liste "Gamaches ensemble". Le représentant local de l'UMP Arnaud Cléré et Mariel Houyelle, le délégué cantonal du FN (voir photo) semblent sur la même longueur d'ondes. "Il n'y a pas de honte à s'allier avec le FN (…) C'est la clé pour faire basculer la mairie à droite", confie à Europe 1 le représentant local de l'UMP. "Beaucoup de choses nous rapprochent", renchérit son allié au FN.

"Il n'y a pas de honte à s'allier avec le FN" :

 

Suspendu par l'UMP. Pour cette alliance passée avec le FN, Arnaud Cléré s'est déjà vu notifier par Jérôme Bignon, le secrétaire départemental de l'UMP sa suspension du parti. "Il nous avait dit qu’il était intéressé pour partir à la conquête de Gamaches, c’était un jeune motivé. (...) Cela a été un coup de tonnerre dans un ciel bleu", a déclaré Jérôme Bignon. Son cas doit encore être officiellement examiné par les instances supérieures du parti. Il pourrait être définitivement exclu du parti. "A Paris, est-ce qu'on nous écoute ? Le 'cordon sanitaire' comme l'appelle Jean-François Copé, il faut qu'il soit brisé", estime le militant UMP. "Notre liste va faire des petits", pronostique Arnaud Cléré, invitant Jean-François Copé à venir le voir à Gamaches.

La position de Copé. "Le Front national est un parti extrémiste. Il n'y aura pas d'alliance avec ce parti. C'est l'honneur de la droite française que de dire cela", avait martelé le président de l'UMP, la semaine dernière à Nîmes. "Aucun accord d’aucune sorte ne sera accepté avec le Front national. Tout élu UMP qui viendrait à passer un accord avec le FN se placerait immédiatement en situation d’être exclu de l’UMP", a rappelé lundi Jean-François Copé. 

Etiquette divers-droite. Arnaud Cléré affirme qu’il continuera sa campagne sous l’étiquette divers-droite. Sa liste comportera six affiliés au FN (trois encartés, trois sympathisants), sur 23 places. "Je connais bien le terrain, il n'y aura pas de liste officielle UMP ici. Et dans la liste Gamaches ensemble, ça va de l'UDI au FN. Pour ma part, je suis soutenu par le MPF, mouvement pour la France, je vais me rapprocher d'eux", a-t-il confié au Lab.