80% des maires voient la pauvreté gagner du terrain

  • A
  • A
80% des maires voient la pauvreté gagner du terrain
Ils sont 71% de maires à penser que les personnes en situation de pauvreté sont, dans leur commune, "un peu plus qu'avant", 9% estiment même qu'elles sont "beaucoup plus qu'avant", seulement 6% jugeant qu'elles sont "moins qu'avant" (14 ne se prononcent pas).@ MAXPPP
Partagez sur :

"Ne laissons pas disparaître la fraternité", réclame le Secours catholique, qui a commandé ce sondage.

Les maires estiment dans une large majorité (80%) que le nombre de personnes en situation de pauvreté dans leur commune a augmenté, selon un sondage TNS-Sofres diffusé lundi pour le Secours catholique, à l'occasion des élections municipales. Ils sont 71% à penser que les personnes en situation de pauvreté sont, dans leur commune, "un peu plus qu'avant", 9% estiment même qu'elles sont "beaucoup plus qu'avant", seulement 6% jugeant qu'elles sont "moins qu'avant" (14 ne se prononcent pas).

"Au Secours catholique, on sait qu'il y a une forte dégradation de la pauvreté", souligne Bernard Thibaud, secrétaire général de l'organisation. "Mais ce qui nous surprend c'est l'ampleur de la prise de conscience par les maires. Le chiffre de la dégradation de la pauvreté était de 51% en 2008, lors de la précédente enquête, et il est désormais de 80%". Pour une majorité d'élus, les femmes seules avec enfants et les jeunes sans emploi sont les deux catégories pour lesquelles la pauvreté s'est le plus aggravée (63%), devant les personnes en emploi précaire (62%), les chômeurs de longue durée (55 %).