34 ministres, dont 17 femmes

  • A
  • A
34 ministres, dont 17 femmes
@ Capture d'écran BFMTV
Partagez sur :

Le gouvernement a été dévoilé, mercredi, vers 19h30.

Pari tenu. Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault comprend 34 membres, dont 17 femmes, ce qui correspond à la parité promise par le président François Hollande.

20h30. Les ministres battus ne resteront pas au gouvernement. Jean-Marc Ayrault a annoncé jeudi sur France 2 que les ministres qui seraient battus aux élections législatives de juin ne pourraient "pas rester au gouvernement". "Il y a l'esprit de responsabilité, c'est-à-dire que tout ministre qui se présente aux législatives et qui ne sera pas élu ne pourra pas rester au gouvernement", a-t-il déclaré.

20h20. Une première mesure jeudi. Jean-Marc Ayrault proposera jeudi en Conseil des ministres la baisse de 30% du salaire des ministres

20h10. Ayrault au 20h. Jean-Marc Ayrault est revenu sur sa nomination au poste de Premier ministre, assurant sur France 2 que François Hollande l'avait appelé lundi. Le Premier ministre a assuré que François Hollande lui avait annoncé sa nomination "lundi". "Je lui ai dit : 'merci de ta confiance'. J'avais une telle émotion que c'était la première fois que je ne l'appelais pas François mais M. le président de la République. C'était un bonheur extraordinaire", a ajouté Jean-Marc Ayrault.
 
19h50. La liste complète du gouvernement est à lire ici.

19h40. Les jeunes pousses récompensés. Najat Vallaud-Belkacem devient ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement. Fleur Pellerin est nommée ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique.

19h35. Les autres ministères. Marisol Touraine devient ministre des Affaires sociales et de la Santé, Cécile Duflot ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, Nicole Bricq ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Geneviève Fioraso ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.Victorin Lurel ministre des Outre-mers.
 

19h28. Qui à quoi ? Laurent Fabius devient ministre des Affaires étrangères. Manuel Valls est nommé ministre de l'Intérieur, Pierre Moscovici hérite de l'Economie, Vincent Peillon de l'Education. Michel Sapin est nommé ministre du Travail, de l'Emploi et du dialogue social. Arnaud Montebourg hérite d'un ministère inédit : celui du "Redressement productif". Stéphane Le Foll atterit à l'Agriculture. Aurélie Filippetti obtient le ministère de la Culture. Valérie Fourneyron est nommée ministre des Sports. Jean-Yves Le Drian ministre de la Défense, Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique. Christiane Taubira est nommée garde des Sceaux.

19h26. Le gouvernement enfin dévoilé. Le nouveau secrétaire général de la présidence, Pierre-René Lemas, a pris place sur le perron de l'Elysée.  Les noms des ministres sont dévoilés.

19h22. La composition du gouvernement est arrêté. Elle va être faxé au secrétaire général de l'Elysée. L'annonce est imminente.

19h13. Faux suspense. Des tests de micro sont effectués sur le perron de l'Elysée.

18h53. Les grilles de l'Elysée viennent de s'ouvrir. Le gouvernement devrait être annoncé d'ici 30 minutes.

18h50. Filippetti à la Culture ? Aurélie Filippetti est de plus en plus pressentie au ministère de la Culture.

18h. Le Foll revient dans la course. Selon les informations d'Europe 1, Stéphane Le Foll, un très proche de Hollande, se verrait finalement attribuer le ministère de l'Agriculture.

17h55. Jeu de chaises musicales. Selon les informations d'Europe 1, la bataille pour Bercy entre Michel Sapin et Pierre Moscovici retarderait l'annonce du gouvernement.

17h50. Laurent Fabius aurait deux ministres délégués au Quai d'orsay.

17h34. Les préparatifs se poursuivent. Dans la cour de l'Elysée, un estrade pour les caméras a été installée, le micro est placé sur le perron, et les forces de l'ordre sont en place. Mais les grilles du palais présidentiel restent désespérément fermées.

17h01.L'annonce serait imminente. Alors que Jean-Marc Ayrault est rentré à Matignon, dans la cour de l'Elysée, des agents installent des micros. autant d'indice qui confirme l'imminence de l'annonce du nouveau gouvernement.

16h48. Ayrault de retour à Matignon. Après plusieurs heures de discussion avec François Hollande, Jean-Marc Ayrault a quitté l'Elysée et rejoint Matignon, selon BFMTV. L'annonce de la composition du gouvernement pourrait donc être imminente.

16h18. A Lille, les regrets de l’adjointe d’Aubry.  Catherine Cullen, adjointe chargée de la Culture à la mairie de Lille, et proche de Martien Aubry, regrette que sa maire soit absente du gouvernement. "Je la voyais vraiment bien comme Premier Ministre", assure-t-elle sur nordeclair.fr. "Je comprends aussi qu'elle ne voit pas sa place dans ce gouvernement si elle n'est pas Premier Ministre vu tout ce qu'elle a fait pour mener le parti à la victoire. Elle avait une vraie vision pour le pays", conclut Catherine Cullen.  

16h10. Vallaud-Belkacem au gouvernement ? Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de François Hollande pendant la campagne présidentielle, s’apprête à faire son entrée au gouvernement, selon iTélé. Celle qui est également adjointe au maire de Lyon est pressentie à la Jeunesse ou à l’Egalité des femmes.

14h44. Le gouvernement connu plus tard. Finalement, la composition du nouveau gouvernement ne sera pas annoncée à 16 heures, mais "plutôt en fin de journée" par le secrétaire général de l'Elysée Pierre-René Lemas. Les discussions entre Jean-Marc Ayrault et François Hollande durent donc plus longtemps que prévu.

14h05. le gouvernement connu à 16 heures. La composition du premier gouvernement formé par Jean-Marc Ayrault sera divulguée mercredi à 16 heures, a annoncé la présidence de la République dans un commmuniqué. Cette annonce sera faite à l'Elysée par le nouveau secrétaire général de la présidence Pierre-René Lemas.

12h22. Aubry : Estrosi y voit aussi un "règlement de comptes". Christian Estrosi voit dans l’absence de Martine Aubry du gouvernement à venir le début des ennuis pour François Hollande. Pour le maire de Nice, qui a commenté l’information sur Twitter, cette décision relève d’un règlement de comptes. "Martine Aubry était trop exigeante: c'est déjà l'heure du règlement de compte au PS. Les ennuis commencent pour @fhollande!", écrit-il sur le site de microblogging.



12h08. Pour Le Pen, l'absence d'Aubry est "un règlement de comptes". Marine Le Pen s'est félicitée mercredi de l'absence de Martine Aubry dans le gouvernement Ayrault, en cours de formation. "C'est une bonne nouvelle parce que Mme Aubry a en toutes circonstances pris des décisions qui étaient catastrophiques, que ce soit les 35 heures jusqu'aux horaires séparés pour les femmes musulmanes dans les piscines", a décalré l'ex-candidate à la présidentielle. "En ce qui me concerne, je me réjouis de son absence du gouvernement mais je remarque qu'on est plus, encore une fois, dans un esprit de règlement de comptes que dans un esprit de rassemblement", a-t-elle estimé, considérant que la maire de Lille "ferait bien de faire attention surtout à son poste de première secrétaire du Parti socialiste".

11h55. Ayrault à l'Elysée. Le Premier ministre s'est rendu dès la fin de son allocution à l'Elysée. Il doit discuter dans les heures à venir avec François Hollande pour composer le gouvernement, qui se réunira dès jeudi en Conseil des ministres.

11h38. Ayrault prend la parole.  Le Premier ministre a dit "sa fierté et son émotion d’exercer ces fonctions au service des Françaises et des Français. (...) L’essentiel, c’est de se mettre au travail. J’ai commencé hier soir, et j’ai poursuivi ce matin. Ma première mission, c’est de proposer au président de la République les noms des futurs ministre. Les choses avancent bien, le gouvernement sera constitué pour la fin d’après-midi", a assuré Jean-Marc Ayrault, insistant : "L’essentiel est de se mettre très vite au travail au service des Françaises et des Français, pour réussir avec eux le redressement de la France dans la justice".



11h30. Ayrault se fait encore attendre. Le nouveau Premier ministre devait prendre la parole à 11h30, avec déjà une demi-heure de retard sur le programme prévu. Mais Jean-Marc Ayrault se fait encore attendre.

11h13. Pendant ce temps, à Matignon... Jean-Marc Ayrault, qui devait prononcer une allocution à 11 heures, se fait attendre. Le nouveau Premier ministre était déjà arrivé avec quelques minutes de retard à Matignon.

11h06. Fabius au Quai d'Orsay ? Selon BFMTV, Laurent Fabius hériterait bien du ministère des Affaires étrangères. L’ex-Premier ministre pourrait même être à la tête d’un ministère élargi et prestigieux.

10h46. Aubry ne sera pas au gouvernement. C'est confirmé par plusieurs sources : Martine Aubry ne prendra pas part au gouvernement Ayrault. Un temps pressentie pour le poste de Premier ministre, puis pour occuper un grand ministère allant de l'Education à la Culture, la maire de Lille devrait donc rester première secrétaire du Parti socialiste.

10h35. Fillon a quitté Matignon. Sous les applaudissements du personnel de l'Hôtel Matignon, François Fillon a quitté les lieux en compagne de son épouse. Après l'avoir salué une dernière fois, Jean-Marc Ayrault est entré à l'intérieur du bâtiment. Il doit prononcer sous peu une allocution.



10h24. Aubry absente du gouvernement ? Selon Le Monde, Martine Aubry ne fera pas partie du gouvernement Ayrault. "Sa présence au gouvernement n'aurait pas de sens", dés lors qu’elle n’est pas Premier ministre, déclare un conseiller de François Hollande sur le site Internet du quotidien du soir. La première secrétaire du PS pourrait donc bien le rester.

10h17. La voiture de Fillon est prête. Alors que Jean-Marc Ayrault et François Fillon continuent de s'entretenir, la voiture qui emmènera pour la dernière fois le Premier ministre sortant s'est garée au bout du tapis rouge, face à la sortie.

10h09. Réunion Ayrault-Fillon. Les deux hommes ont pénétré à l'intérieur du bâtiment pour une ultime réunion avant la prise de fonction officielle de Jean-Marc Ayrault. L'entretien devrait durer moins longtemps que celui mené mardi entre François Hollande et Nicolas Sarkozy,; qui avait duré 38 minutes.

10h06. Ayrault arrive à Matignon. Avec quelques minutes de retard, le nouveau Premier ministre est arrivé à l'Hotel Matignon, où il a été accueilli par un François Fillon souriant.



10h02. Ne manque plus que Jean-Marc Ayrault. Tout est prêt pour la cérémonie. Ne manque plus que l'un des acteurs principaux, Jean-Marc Ayrault. François Fillon est à la porte du bâtiment où il attend son successeur.

9h53. Hollande arrive à l’Élysée pour composer le gouvernement. François Hollande est arrivé mercredi aux environs de 9h00 à l’Élysée, pour une journée de travail très largement consacrée à la formation du premier gouvernement de son Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Le nouveau secrétaire général de l'Elysée Pierre-René Lemas, qui devrait annoncer la composition du gouvernement d'ici à la fin de la journée, est lui arrivé à son bureau peu après 8h30.

9h46. La cour de Matignon se remplit. En attendant l'arrivée de Jean-Marc Ayrault, la Cour de l'Hôtel Matignon s'est remplie. Le personnel du lieu se teint derrière des barrières, face à un nombre croissant de journalistes. Le tout est encadré par la Garde républicaine.

9h16. Fillon est arrivé à Matignon. François Fillon est arrivé aux alentours de 9h15 à l'Hôtel Matignon. L'ex-Premier ministre doit mettre en ordre ses affaires, avant de quitte durablement la résidence.

9h11. Rebsamen ne sera pas du gouvernement. La question du ministère de l'Intérieur semble réglée. Alors que deux hommes, Manuel Valls et François Rebsamen, partaient favori, le second a annoncé mercredi matin sur Europe 1 qu'il n'en serait pas. "J'ai choisi Dijon et le Sénat", a déclaré le sénateur-maire.

9h05. Les préparatifs se poursuivent. Pour l'heure, la Cour de Matignon n'est occupée que par des agents chargés de préparer la cérémonie, et par quelques journalistes. Peu à peu, le personnel de Matignon prendra place dans la cour pour saluer le départ de François Fillon.