210 millions d'euros pour les agriculteurs

  • A
  • A
210 millions d'euros pour les agriculteurs
@ REUTERS
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy a annoncé mardi une baisse du coût du travail agricole, grâce à la taxe soda.

"Ce n'est pas une promesse, c'est une décision". En déplacement mardi dans la Creuse sur le thème des "défis de la ruralité", Nicolas Sarkozy a annoncé une baisse de 210 millions d'euros des charges pesant sur les salariés des exploitations agricoles.

Cette décision sera financée grâce aux recettes de la taxe soda, annoncée par François Fillon le 24 août et mis en oeuvre à partir du 1er janvier 2012. "Nous allons diminuer les charges sociales sur les emplois permanents des exploitations agricoles (...) les 210 millions d'euros d'exonérations de charges seront financés par le produit de la taxe sur les boissons sucrées", a précisé Nicolas Sarkozy, précisant que cette mesure ferait l'objet d'un amendement au projet de loi de finances 2012 discuté cet automne au Parlement.

"L'agriculture, on l'a droguée à la "subventionnite"

Concrètement, ces 210 millions seront redistribués aux agriculteurs qui emploient moins de 20 salariés permanents afin de faire baisser les charges patronales et "d'améliorer leur compétitivité".

Lors de son discours, le président a aussi dénoncé les subventions agricoles. "L'agriculture, on l'a droguée à la "subventionnite" pendant des décennies. Oui, c'est une drogue irrespectueuse du savoir-faire des agriculteurs qui n'ont jamais demandé à être des assistés", a martelé le chef de l'Etat, soucieux de "bichonner" le monde agricole.

"Donner les moyens au territoires ruraux"

"J'ai choisi de tenir un langage de vérité et non de populisme (...) La question n'est pas de sauver un bureau de poste ou une école mais de donner aux territoires ruraux les moyens d'un avenir économique" a conclu Nicolas Sarkozy, au sujet de la sauvegarde  des services publics.