2012 : vers des primaires Joly-Hulot

  • A
  • A
2012 : vers des primaires Joly-Hulot
@ MAXPPP
Partagez sur :

Hulot pourrait annoncer sa candidature à la mi-avril. Il devra alors affronter Joly lors de primaires.

"La probabilité est très forte pour que dans une dizaine de jours, avant la mi-avril, notre ami Nicolas Hulot se porte candidat à la candidature pour représenter les écologistes à la présidentielle" de 2012, a estimé mercredi le député Verts Yves Cochet, interviewé sur BFM-TV.

Si tel est le cas, l'animateur d’Ushuaïa ‎devra alors affronter, lors des primaires des Verts-Europe Ecologie, la députée européenne Eva Joly, qui a toujours assuré, jusqu’à présent, qu’elle irait jusqu'au bout.

Hulot plus populaire que Joly ?

Selon BFM-TV, Nicolas Hulot s’apprête à quitter, outre sa fondation, son émission Ushuaïa et avancer la diffusion de son dernier tournage en Amazonie. "A mon avis, il est prêt", a encore assuré Yves Cochet, en insistant sur le fait que l'animateur "est sans doute le plus connu des écologistes, ce que pour le moment Eva Joly n'est pas".

Une petite phrase qui ne déstabilisera pas la principale concernée. En déplacement au Mali en début de semaine, Eva Joly a confié à Europe 1 : "Mon Ushuaïa à moi, c’est beaucoup de terrain, beaucoup de cas concrets. Mais je ne suis pas venue au Mali, pour parler de Nicolas Hulot. Je lui souhaite bonne route".

Ecoutez-la, lors de son déplacement au Mali :

Dans les semaines à venir, la candidate déclarée va multiplier les déplacements en France auprès des militants, et modifier son image en changeant ses petites lunettes rouges. A venir également, un polar qui met en scène son parcours.

"Pas de pacte"

Invitée récemment d’Europe 1, l’ancienne magistrate avait assuré que Nicolas Hulot lui avait "promis" qu'elle serait la première informée de sa décision quant à sa propre candidature, et avait affirmé qu'elle attendait cette décision "sereinement".

"Il n'y a pas de pacte, il y aura des primaires, j'espère de bonne tenue, nous allons débattre sereinement. Il a promis de me soutenir si c'est moi qui gagne", avait alors ajouté, assurant qu'elle soutiendrait "absolument" l'animateur de TF1 s'il sortait vainqueur des primaires.