2012 : Sarkozy reprend des couleurs

  • A
  • A
2012 : Sarkozy reprend des couleurs
Nicolas Sarkozy poursuit sa remontée et talonne désormais un François Hollande qui s'essouffle dans les intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle de 2012 en France, selon un sondage publié dimanche.
Partagez sur :

Dans les sondages, sa cote de popularité progresse. Il talonne même le candidat socialiste.

Le ciel commence-t-il à s'éclaircir pour Nicolas Sarkozy ? Alors qu'il y a encore quelques mois, les sondages ne lui donnaient que peu d'espoir d'être réélu en 2012, le chef de l'Etat amorce désormais une remontée dans l'opinion. Nicolas Sarkozy semble bénéficier de son rôle dans la gestion de la crise de la zone euro, talonnant même le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, qui continue de baisser dans les sondages.

Encore de la marge pour Hollande

Souffrant probablement de l'imbroglio qui a entouré l'accord électoral conclu dans la douleur entre le Parti socialiste et Europe Ecologie-Les Verts, François Hollande s'essouffle en effet dans les intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle de 2012 en France, selon un sondage LH2 pour Yahoo publié dimanche. Le candidat socialiste perd neuf points par rapport à son score dans le même sondage le mois dernier et recueille ainsi 30% d'intentions de vote au premier tour, ne devançant plus que d'un petit point le président sortant, à 29%. Nicolas Sarkozy progresse ainsi de cinq points. 

François Hollande n'en reste pas moins nettement favori pour le second tour, même si l'écart se resserre là aussi avec 58% contre 42% à Nicolas Sarkozy. Autre signe encourageant pour le chef de l'Etat : sa cote de popularité remonte dans le dernier baromètre Ifop pour le Journal du Dimanche. Il gagne trois points par rapport au mois d'octobre. 34% des sondés se déclarent satisfaits de son action. 

"Ce n'est que justice"

Une remontée dans les sondages que ne manque pas de saluer l'ancien Premier ministre Edouard Balladur. Ce dernier estime, lundi, dans un entretien au Figaroque "l'embellie" de Nicolas Sarkozy dans les sondages "n'est que justice". "On doit saluer son attachement à remplir sa mission jusqu'au bout, à gouverner dans des conditions très difficiles", poursuit Edouard Balladur. Selon l'ancien candidat à la présidentielle de 1995, "le moment venu, les Français sauront reconnaître le courage et la compétence" du chef de l'Etat.

A noter que selon le sondage LH2 pour Yahoo publié dimanche, le Front national demeure la troisième force politique du pays avec 15% d'intentions de vote au premier tour pour Marine Le Pen, qui progresse d'un point. Viennent ensuite le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon (7%, +0,5), à égalité avec celui du MoDem, François Bayrou (7%, -1,5), puis la candidate écologiste Eva Joly (6%).