2012 : ceux qui entoureront Hollande

  • A
  • A
2012 : ceux qui entoureront Hollande
François Hollande dévoile son équipe de campagne mercredi 16 novembre.@ REUTERS
Partagez sur :

 Un mois après la primaire, le socialiste a choisi ceux qui occuperont les postes-clés.

Le voile est levé sur l'équipe de campagne de François Hollande, intronisé candidat socialiste à l'élection présidentielle depuis un mois. C'est le député PS Pierre Moscovici, qui avait coordonné la campagne de primaire de François Hollande, qui dirigera aussi sa campagne présidentielle qui comprendra quatre porte-parole. Il l'a lui-même annoncé mercredi à Paris.

Soucieux de montrer une image d'unité, les candidats déchus de la primaire socialiste seront représentés dans la "dream team" de François Hollande. Comme le révèlait Le Monde, voici la liste des acteurs-clés de la campagne.

Pierre Moscovici, député du Doubs, prend la tête de l'équipe. Cet ancien soutien de DSK avait un temps envisagé de présenter sa candidature après l’arrestation de son champion, avant de se rallier à François Hollande.

Manuel Valls prend en charge le pilotage de la communication du candidat.

Stéphane Le Foll, eurodéputé très proche de François Hollande, hérite, lui, de l'organisation.

Michel Sapin, député de l'Indre, un autre proche du candidat, chapeaute la "préparation du projet présidentiel" .

Aquilino Morelle, ancien directeur de campagne d'Arnaud Montebourg, intégrera le pôle chargé d'écrire le programme du PS pour la présidentielle.

Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée, et autre fidèle de François Hollande, est quant à lui nommé "conseiller spécial".

Delphine Batho et Najat Belkacem, deux membres de l'équipe de campagne de Ségolène Royal pour la primaire socialiste, seront chargées de la communication, avec le titre de "porte-parole". Les deux femmes, âgées d'une trentaine d'années, sont toutes deux des élues de terrain.

Martine Aubry préside le "comité de campagne", qui correspond au bureau national du PS élargi à Jean-Michel Baylet et aux radicaux de gauche.

François Lamy, député de l'Essonne et proche de Martine Aubry, est chargé de soigner les relations entre le parti et le candidat.

Julien Dray, proche de François Hollande, est chargé de la mobilisation citoyenne.

Jack Lang devait être désigné "représentant particulier" de François Hollande, notamment auprès des personnalités étrangères.