2 mai : un débat aseptisé sur la forme

  • A
  • A
2 mai : un débat aseptisé sur la forme
François Hollande et Nicolas Sarkozy évoleuront dans un décor des plus neutres lors du débat d'entre-deux-tours mercredi prochain.@ REUTERS
Partagez sur :

Tout est fait pour rendre le décorum du débat d’entre-deux-tours le plus neutre possible.

Les réunions de préparation au débat d’entre-deux-tours vont bon train au Conseil supérieur de l’audiovisuel. Mardi soir, Manuel Valls, Daniel Vaillant et Frédérique Bredin pour le camp Hollande, Guillaume Lambert et Franck Louvrier côté Sarkozy, se sont rencontrés une première fois au siège du gendarme de l’audiovisuel pour peaufiner le très attendu rendez-vous du 2 mai. D’autres rencontres ont eu lieu mercredi après-midi notamment.

Décor minimaliste

Au menu des négociations, une multitude de petits détails. La hauteur des sièges, la forme de la table, mais aussi les valeurs de plan, l’angle des caméras, rien n’est laissé au hasard… Sur les deux derniers points, le choix du réalisateur de l’émission est aussi discuté. Selon Le Parisien, Jérôme Revon, pressenti pour diriger la régie le 2 mai au soir, a ainsi été rejeté par le camp du candidat socialiste.

Pour l’heure, certains détails sont connus. Le débat commencera à 21 heures et durera au moins deux heures, et sans doute plus. En 2007, la joute entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal avait duré au total 2h38’. Par ailleurs, le décor, en construction selon Le Parisien, est prévu pour être des plus minimalistes, avec des couleurs sobres, qui ne doivent pas reprendre celles des candidats.

Plans fixes et pas de spectateur

Au niveau visuel, les plans seront fixes uniquement. La question des plans de coupe n’est pas tranchée, mais comme les éditions précédentes, seul le candidat qui s’exprime devrait être filmé. Par ailleurs, aucun spectateur susceptible de déranger l’œil du téléspectateur ne sera présent sur le plateau. Bref, la neutralité est de mise.

La présentation du débat est confiée à Laurence Ferrari et David Pujadas, présentateurs des journaux de 20 heures de TF1 et France 2. Un choix que les candidats n’ont pas contesté. Et pour suivre ce débat, il n’y aura que l’embarras du choix. Outre TF1 et France 2, BFMTV, France 24, Public Sénat et TV5 diffuseront le débat. Du côté des radios, plusieurs grandes stations nationale, dont Europe 1, diffuseront également cette confrontation très attendue.