Quand Scarlett Johansson imite Ivanka Trump : "parce qu'elle est belle, puissante et complice"

  • A
  • A
Quand Scarlett Johansson imite Ivanka Trump : "parce qu'elle est belle, puissante et complice"
"Complice : la fragrance pour une femme qui pourrait arrêter tout ça, mais ne le fera pas", dénonce la fausse publicité où Scarlett Johansson parodie Ivanka Trump.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Dans une fausse publicité imaginée pour le "Saturday Night Live", l'actrice a parodié la fille du président américain, accusée d'être la complice de la politique de son père.

VIDEO

"Complice : la fragrance pour une femme qui pourrait arrêter tout ça, mais ne le fera pas". Dans une publicité parodique pour le parfum imaginaire "Complicit", l'actrice Scarlett Johansson a revêtu la robe de soirée d'Ivanka Trump, fille aînée du président américain. Imaginé par l'émission Saturday Night Live, le sketch, notamment relayé par L'Express, met en scène l'arrivée de l'actrice, de dos, et des regards qui tous, se retournent sur cette énigmatique blonde.

"Une femme comme elle mérite un parfum à son nom". Puis une voix suave prend la suite. "'Tous les hommes connaissent son nom", peut-on entendre. "Toutes les femmes connaissent son visage. Quand elle entre dans une pièce, tous les regards se braquent sur elle. Elle est Ivanka. Et une femme comme elle mérite un parfum à son nom. Parce-qu'elle est belle, puissante, parce-qu'elle est complice".

Ivanka Trump, "une femme qui sait ce qu'elle veut". Derrière l'aspect humoristique et léger, la fausse publicité se veut porteuse d'un message, directement adressé à Ivanka Trump. Accusée de "laisser faire" son père depuis son arrivée à la Maison-Blanche, la fille aînée du président est dépeinte comme une "femme qui sait ce qu'elle veut, et qui sait ce qu'elle fait". "Je parie que quand elle regarde Titanic, elle pense qu'elle est Rose, alors qu'en fait, elle est Billy Zane [l'amant déçu de Rose dans le film]", poursuit la voix sensuelle.

La "seconde first lady". La fille du président, qui s'autoproclame féministe, est un personnage d'influence auprès de son père, souvent décrite comme la "seconde first lady". Le sketch du Saturday Night Live, qui étrille régulièrement le président américain, s'interroge sur le silence "complice" d'Ivanka Trump après les propos de Donald Trump sur les femmes

À la fin de cette fausse publicité, Scarlett "Ivanka" Johansson, victime de regards accusateurs, prend la fuite discrètement.