Miss France 2017 : une Miss victime d’un chantage à la photo

  • A
  • A
Miss France 2017 : une Miss victime d’un chantage à la photo
Sur la photo envoyée par le corbeau, la jeune femme de 20 ans pointe une arme vers l'objectif.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Un corbeau a envoyé anonymement des photos de la jeune femme au journal "l'Est républicain". Mais le comité Miss France n'y a rien trouvé à redire.

Justine Kamara, sacrée Miss Lorraine 2016, a bien failli ne pas participer au concours Miss France le 17 décembre prochain. La faute à une photo d’elle envoyée anonymement à ses proches, au journal l’Est Républicain ainsi qu’au comité Miss France. Et pour une fois, il ne s’agit pas de clichés dénudés.

Arme pointée vers l'objectif. Que contient donc de si compromettant la fameuse photo ? On y aperçoit la jeune femme de 20 ans, une arme à la main pointée vers l'objectif. "Une miss avec une arme à Miss 54… Sympathique les valeurs de Miss France... On élit des armes ? (...) Cela ne gêne pas le comité Miss Bourgogne qui gère la région Lorraine et ne dit rien… Sympathique ! Belle image ! ", a commenté l'expéditeur selon L'Est Républicain

Aucun problème pour le comité. "Il s’agit de photos que j’avais faites quand j’avais 15 ans au cours d’une séance de shooting. Il y avait plusieurs thèmes : celui de la nature qui ont été prises sur le plateau de Malzéville, et ceux sur le thème goût et saveur et le milieu du rap, prises en studio", a justifié l’étudiante en troisième année d’école de commerce. Le comité Miss France, présidé par Sylvie Tellier, n’y a de toute façon rien trouvé à redire. Miss Lorraine fera donc bien partie des 30 candidates à défiler sur la scène de l'Arena de Montpellier, le 17 décembre prochain. Miss Centre-Val de Loire, elle, a été forcée d’y renoncer, après la publication de photos jugées un peu trop dénudées.


>> EN IMAGES - Découvrez les 30 candidates au titre de Miss France