Jennifer Aniston, plus belle femme au monde selon le magazine People

  • A
  • A
Jennifer Aniston, plus belle femme au monde selon le magazine People
@ Mark Ralston / AFP
Partagez sur :

L'actrice de 47 ans, qui s'est fait connaître dans la série Friends, revient sur grand écran avec le film Joyeuse Fête des mères.

L'actrice américaine Jennifer Aniston a été sacrée plus belle femme du monde en 2016 mercredi par le magazine américain People.

Déjà sacrée en 2004. L'actrice blonde de 47 ans, rendue mondialement célèbre par la série Friends, s'est dite "très, très flattée" en apprenant la nouvelle. "J'ai pensé, 'Oh mon Dieu'. J'ai eu ce genre de moment surexcité, comme une adolescente". Elle fait la couverture du magazine qui la décrit comme "la fille magnifique de la maison d'à côté". Elle a expliqué à People, qui l'avait déjà déclarée la plus belle femme au monde en 2004, à 35 ans, que la beauté avait pour elle "vraiment changé au fil des ans".

Comment définit-elle la beauté ? "Confiance intérieure. Paix. Gentillesse. Honnêteté. Une vie bien vécue", a-t-elle dit. "Relever les défis et ne pas avoir honte des choses qui n'ont pas marché comme vous pensiez qu'elles auraient dû. Et ne pas se sentir une ratée, ou laisser les gens critiquer votre vie et vous faire penser que vous avez raté quelque chose". 

"Trop ronde". Elle a raconté qu'elle avait commencé à prendre soin d'elle au début de sa carrière, quand un agent lui avait refusé un rôle en la trouvant "trop ronde". "Mon alimentation était terrible" a-t-elle reconnu. Elle fait aujourd'hui de l'exercice six jours par semaine et surveille ce qu'elle mange, sans pour autant se refuser de temps en temps chips et guacamole, ou encore les pâtes à la carbonara qu'elle cuisine avec son mari Justin Theroux deux fois par mois. Le couple s'est marié en août dernier.

Retour sur les écrans. En parallèle de Friends, l'actrice a tourné dans plus de 30 films depuis 1996, dont L'objet de mon affection en 1998, The good girl en 2002 avec Jake Gyllenhall, Bruce Tout puissant en 2003 avec Jim Carrey, La Rupture en 2006 avec Vince Vaughn, et Comment tuer son boss en 2011 avec Kevin Spacey. Elle revient sur les écrans américains à la fin du mois avec le film Joyeuse Fête des mères.