U2 et Apple : un deal, mais à quel prix ?

  • A
  • A
U2 et Apple : un deal, mais à quel prix ?
@ REUTERS
Partagez sur :

TRANSACTION - Bono, le chanteur de U2, a annoncé la mise à disposition gratuite de "Songs of Innocence", en marge de la conférence d'Apple. A quelles conditions ?   

 La mise en scène était soignée mardi soir. C'est en marge de la conférence d'Apple, aux côtés de son PDG, Tim Cook, que U2 a interprété un de ses nouveaux morceaux, "The Miracle (of Joey Ramone)", tandis qu'Apple annonçait la mise à disposition gratuite de l'album pour le demi-milliard de clients d'iTunes autour du globe. Après quelques plaisanteries échangées avec Tim Cook, qui venait d'annoncer sur scène, le lancement de nouveaux téléphones et d'une montre connectée, le chanteur Bono a lui-même appuyé sur la touche permettant de partager l'album, gratuitement, avec les utilisateurs d'iTunesSongs of Innocence est donc disponible exclusivement sur iTunes pendant cinq semaines.

 Il faut dire que le groupe a une longue histoire avec le géant de la technologie. Ils avaient déjà passé un accord en 2004, du temps de Steve Jobs, autour d'un iPod U2 personnalisé, en édition spéciale. 



Mais si l'album est proposé gratuitement aux internautes, le groupe et son label, Universal Music, "n'ont pas pu seulement faire don de ce produit", précise The Wall Street Journal.

A lire aussi : Ce qu’il manque encore à l’iPhone 6

Un deal resté secret.  Apple n'a pas dévoilé les arrangements financiers passés avec le groupe irlandais pour la mise à disposition gratuite de l'album. Mais si Apple "n'a certes pas versé un prix correspondant à chacun des 500 millions d'albums mis à la disposition des internautes", commente le Wall Street Journal, "le groupe a reçu une somme forfaitaire non divulguée pour céder l'exclusivité de l'album."

Pour Emmanuel Torregano, journaliste et fondateur du site ElectronLibre.info, l'arrangement s'élève certainement "à plusieurs dizaines de millions de dollars." En guise de comparaison, on se souvient que "Samsung avait versé 5 millions de dollars au rappeur Jay-Z pour le téléchargement de son dernier album, à travers une application dédiée sur Sony", rappelle le spécialiste. "Mais pour le cas de U2, on ne sait pas quelles sont les clauses exactes, ni le périmètre du deal. Est-ce que la prestation de mardi soir, retransmise à l'internationale, en fait partie ? Nous ne le savons pas." Une chose est sûre, la somme "doit être très élevée" quand on sait "qu'Apple fait le chiffre d'affaires de TF1 en un peu moins de deux jours", souligne Emmanuel Torregano. Et le journaliste de souligner qu'une grosse dépense pour Apple, "c'est un éternuement".



Gagnant-gagnant. Si Apple a réalisé avec l'aide de U2, un très joli coup marketing, la maison de disque du groupe irlandais trouverait là, selon le Wall Street Journal, le moyen de relancer, dans la foulée de ce nouvel opus, douze anciens albums de U2. En effet, "les derniers albums se vendent moins bien que les plus anciens", relève le quotidien américain.