Trois prêtres au top des charts

  • A
  • A
Trois prêtres au top des charts
@ EUROPE1/ MARIE-LAURE COMBES
Partagez sur :

INTERVIEW - Les Prêtres dominent les ventes depuis 4 semaines. Europe1.fr les a rencontrés.

Ils sont trois, ils ont déjà vendu 200.000 albums et sont en tournée dans toute la France. Signe particulier : ils portent un col romain et disent la messe. Le père Charles Troesch, le père Jean-Michel Bardet et le séminariste Dinh Nguyen Nguyen ne sont pas des stars de la musique comme les autres.

Un baptême et un autographe

Entre deux répétitions dans un studio de la banlieue parisienne, le père Troesch est au téléphone avec ses paroissiens. Comme d'habitude, il prend rendez-vous pour une préparation au baptême. Pourtant le matin, dans la rue, on lui a demandé de signer un autographe : "Tout à l'heure je regardais la vitrine d'un grand magasin et une jeune fille m'a demandé de faire une photo avec elle. C'est vrai qu'on nous reconnaît dans la rue", raconte le père Troesch, "mais notre col romain attirait déjà beaucoup les regards avant que nous soyons connus."

Leur aventure commence il y a presque un an. Monseigneur di Falco, évêque de Gap et d'Embrun, cherche des fonds pour financer une école à Madagascar et la construction d'une église dans son diocèse. Son ami le chanteur Didier Barbalivien lui demande alors : "As-tu dans ton diocèse des prêtres qui aiment chanter ? Pourquoi ne pas enregistrer un disque avec deux ou trois d'entre eux ?"

Un vrai "boys band"

Cinq prêtres se présentent au casting et trois sont retenus. Reste à choisir les titres : "Nous avons choisi des chants qui ont un message porteur, qu'importe qu'ils soient religieux ou issus de la chanson française. La paix, l'amour, sont les choses importantes", explique le père Troesch. Il est né le divin enfant et l'Ave Maria côtoient ainsi Quand on n'a que l'amour de Brel et L'Envie d'aimer, de la comédie musicale Les 10 Commandements.

Ecoutez Sarabande, le premier extrait de leur album :

Des thèmes qui ne sont pas sans rappeler ceux que chantaient les boys bands au milieu des années 90. "Nous sommes un boys band au sens littéral du terme, puisque nous sommes un groupe de garçons", sourit Charles Troesch. Mgr di Falco réfute en revanche le titre de "manager" : "Nous travaillons en concertation, je ne leur impose rien", indique l'évêque.

Prêtres avant d'être chanteurs

Les trois prêtres et Mgr di Falco partagent désormais leur temps entre leurs paroisses et les répétitions, les concerts et les interviews. "Tout cela nous prend un temps certain, mais nous sommes prêtres avant d'être chanteurs", précise le père Troesch.

Benoît XVI sur le volume 2 ?

Spiritus Dei, leur premier album se vend comme des petits pains. Il a même été écouté en haut lieu : "Nous savons que des collaborateurs du pape l'ont écouté, mais nous ne savons pas si Benoît XVI lui-même l'a entendu. On pourrait aller lui offrir et puis il pourrait participer au second volume. C'est un très bon pianiste !", s'amuse Charles Troesch.

Les Prêtres seront en concert mardi soir à Paris à l'église de la Madeleine, le 17 juin à l'église de Saint-Sulpice et de 18 juin à la cathédrale de Rouen.

les pretres spiritus dei disque

© DR