Stone: "quantité de souvenirs" avec Charden

  • A
  • A
Stone: "quantité de souvenirs" avec Charden
@ MAXPPP
Partagez sur :

REACTIONS - La partenaire du chanteur décédé dimanche témoigne, tout comme Didier Barbelivien.

"Vous êtes indissociables". Le chanteur Eric Charden disparu dimanche à l'âge de 69 ans, on pense forcément à sa complice, Stone, avec qui il formait l'un des duos les plus marquants et les plus populaires des années 70. Cette dernière lui a rendu un dernier hommage au micro d'Europe 1 : "Cela fait quand même 46 ans qu’on se connait, cela commence à faire", a-t-elle témoigné lundi.

"Toutes ces chansons, tous ces tubes enregistrés, cela a permis qu’on continue à les chanter pendant 40 ans, ce qui est quand même insensé quand on y pense", poursuit Stone. "Systématiquement, on disait ‘allez Stone et Charden, vous êtes indissociables’. Donc forcément, cela permet d’avoir une quantité de souvenirs tous plus merveilleux les uns que les autres ensemble. Pour nous, c’était quand même une surprise parce qu’à l’époque on n’aurait même pas envisagé d’être encore là dans les années 2000", ajoute-t-elle.   

"Un grand musicien"

Didier Barbelivien, son ami et complice, a lui aussi tenu à lui rendre hommage, dimanche sur Europe1. "Eric a toujours été un artiste, un touche-à-tout, un type qui a écrit des chansons de variétés, des comédies musicales...", se souvient-il.

"Eric a toujours été insouciant", a souligné le chanteur en racontant : "en 1979, on a écrit un opéra écologique qui s'appelait Un opéra vert. On n'a eu aucun succès. Eric s'en fichait, on est passé à autre chose". Didier Barbelivien a rappelé qu'Eric Charden ne s'était pas illustré que dans la chanson : "on a fait des séries télé, on a fait Albator… toujours en s'amusant", a insisté le chanteur. "J'espère qu'Eric s'est amusé jusqu'au bout, je le crois", a encore confié Didier Barbelivien à Wendy Bouchard.

"Ce n'est pas rien d'écrire des chansons que l'on garde dans le coeur toute notre vie", a, pour sa part, salué Michel Drucker sur Europe1 également.

Michel Drucker très ému par la mort de Charden :

L'animateur, qui avait consacré, dimanche dernier, son émission Vivement dimanche ! au chanteur a salué le courage de ce "grand musicien" qui, bien que se sachant condamné, avait tenu à enregistrer son dernier album Made in France.

"Une certaine image du bonheur"

 Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a salué "une certaine image du bonheur, du succès et de l'énergie". "Eric Charden nous a quittés, et le monde s'en trouve un peu plus gris et un peu moins bleu, pour reprendre les termes de son premier succès, sorti en 1967", écrit Frédéric Mitterrand dans un communiqué.