Sony Music profite de la mort de Whitney Houston

  • A
  • A
Sony Music profite de la mort de Whitney Houston
Le prix des disques de Whitney Houston, décédée samedi, a augmenté sur Internet.@ Reuters
Partagez sur :

La maison de disque a augmenté le prix d'un disque de la diva vendu sur Internet, avant de se raviser.

La diva n'est plus mais le business continue. A l'annonce de la mort de Whitney Houston samedi dernier, les ventes de ses disques ont décollé sur Internet. Une manne dont sa maison de disques a voulu se tailler une part encore plus grande : Sony Music a augmenté les prix. Avant de faire marche arrière quelques heures plus tard.

Dès l'annonce du décès de la chanteuse dans un hôtel de Los Angeles, les fans se sont rués sur Internet pour acheter ses chansons. Sur iTunes, la plateforme de téléchargement légal d'Apple, la chanson mythique de Whitney Houston, I Will always love you, était toujours en tête des ventes mardi midi. Cinq autres tubes figuraient également dans le top 20. Sur Amazon, la chanteuse se trouvait également en bonne place dans les top des ventes d'albums et de singles.

Une augmentation de 60% du prix

Une ruée sur les disques qui n'a pas échappé à Sony Music, bien décidé à tirer profit du décès de la chanteuse, qui n'avait pas sorti de grand tube depuis longtemps. Dès dimanche matin - soit à peine quelques heures après sa mort -, la maison de disques de Whitney Houston a décidé d'augmenter le prix de vente de son best-of, The Ultimate Collection. Sur iTunes, l'album était ainsi affiché à 7,99£ (8,70€), contre 4,99£ (5,95€) quelques heures plus tôt.

Une décision jugée "cynique" par les fans, alors que les hommages se multipliaient. Devant la levée de boucliers, Sony Music est revenu sur sa décision et l'album a retrouvé son prix de départ dans la journée de dimanche.

Faute de pouvoir vendre plus cher, Sony Music espère désormais vendre plus. La maison de disque a ainsi fabriqué en urgence 100.000 disques, rien que pour la France, assure Le Parisien. Sony Music devrait également rééditer d'ancien singles et réaliser une compilation inédite à partir des neufs albums de la chanteuse, poursuit Puremedias.