Polnareff : Danyellah contre-attaque

  • A
  • A
Polnareff : Danyellah contre-attaque
Danyellah avait rencontré Michel Polnareff en 2001 lors d'une soirée à Los Angeles@ MAXPPP
Partagez sur :

La mère de l’enfant explique qu’elle n’avait plus de rapports charnels avec son ex-compagnon.

La relation "d’un père à sa fille". Entre elle et Michel Polnareff, rien n’allait plus, raconte Danyellah dans un entretien exclusif accordé au magazine Paris Match à paraître jeudi. Dix jours après que le chanteur a révélé qu'il n'était pas le père de Volodia, la mère de l'enfant s’explique.

Le 28 décembre, la jeune femme avait donné naissance à Los Angeles à garçon. Pour l’artiste de 66 ans, sans enfant, c’était le bonheur. "Le PolnaBB est arrivé, sauvé des eaux par l'Amiral. C'EST UN GARÇON!!!", écrivait le chanteur sur son compte Facebook.

Un mois plus tard, Danyellah se confiait à son compagnon dans l'intimité. “Je dois te parler“ lui a dit la jeune femme. "Il m’a répondu : “Ah ! Je ne suis pas le père de l’enfant ?” J’ai dit “oui”. Il a ajouté : “Ça c’est dur.”", se souvient-elle.

"Michel sait comment on fait des enfants"

Michel Polnareff avait décidé de partager cette révélation avec tous ses fans. Le 21 février, c’est une nouvelle fois via le réseau social Facebook qu’il a choisi de s’exprimer. "C'est avec une immense tristesse que je me dois de vous annoncer que le bébé n'est pas de moi. Devant mon insistance de faire un test ADN, Danyellah m'a avoué la vérité et le test l'a confirmé ".

Aujourd’hui, Danyellah se défend d’avoir abusé de celui qui a partagé sa vie. "Michel sait comment on fait des enfants", fait remarquer la jeune femme. "Nous n’avions plus de rapports sexuels depuis longtemps. En dernier recours, j’ai choisi un donneur anonyme", précise-t-elle dans cette longue interview où elle dépeint un compagnon possessif, versatile, avec un certain penchant pour l’alcool.

Danyellah veut qu'il la "laisse tranquille"

" Il ne m’a rien demandé, je ne lui ai rien dit. J’ai cru à un accord implicite entre nous", poursuit Danyellah. Même le prénom du bébé, Volodia, semble avoir été un malentendu. "Il n’y a jamais eu Volodia. C’est un fan qui lui a proposé (…) Mais sur l’acte de naissance, le prénom de l’enfant est Louka."

Désormais, Danyellah souhaite commencer une autre vie, sans Polnareff. "Avec lui, je n’espère plus rien. Enfin, si, qu’il me laisse tranquille", souligne-t-elle. "Je ne lui veux pas de mal, je n’ai pas essayé de lui nuire. J’ai voulu lui donner du bonheur, je me suis trompée."