Enfoirés : Le Forestier affecté "par la montée de la connerie"

  • A
  • A
Enfoirés : Le Forestier affecté "par la montée de la connerie"
@ AFP
2285 partages

INTERVIEW E1 - Le chanteur est l'un des interprètes du titre polémique "Toute la vie". Il est revenu sur les critiques qui entourent la nouvelle chanson des Enfoirés. 

 "Toute la vie", la dernière chanson des Enfoirés, fait des vagues. Le clip, qui montre l'affrontement de deux générations autour de thèmes sociaux comme le chômage, le sida ou la retraite, a été taxé de paternaliste par certains internautes. Après Jean-Jacques Goldman, l'auteur de la chanson, c'est au tour de Maxime Le Forestier de réagir aux attaques sur Europe 1. 

 "Deux générations qui se disent leurs quatre vérités". "Vraiment je ne comprends pas ces gens qui sont choqués par cette chanson", assure Maxime Le Forestier. Pour lui ce sont "deux générations qui se disent leurs quatre vérités". Le chanteur n'y voit clairement aucune "agression".



Polémique des Enfoirés : Maxime Le Forestier...par Europe1fr

Un grand malentendu. La chanson véhiculerait, selon ses détracteurs, un message "anti-jeune". Un avis que ne partage pas, là encore, Maxime Le Forestier, qui y voit également "un message anti-vieux" et qui résume, avec humour : "Dans cette chanson, les vieux sont aussi cons que les jeunes".  Pour le chanteur, qui invite à relire "le texte de Goldman", cette polémique est simplement "un malentendu".

"La montée de l'intolérance et de la connerie". Le chanteur, qui ne se sent pas affecté par la polémique, l'est en revanche "par la montée de l'intolérance et de la connerie", dit-il au micro d'Europe 1. L'interprète de La maison bleue dénonce "un café du commerce" qui a tendance à "réagir un peu vite". Il a même l'impression que les gens cherchent des prétextes pour s'insurger. "Quitte à faire des contre-sens", confie-t-il, avant, une fois de plus, d'enfoncer le clou : "Là, c'est un contre-sens".

"Coluche voulait donner à manger aux gens." Revenant sur l'engagement des Enfoirés, Maxime Le Forestier est aussi revenu sur l'objectif de son fondateur, Coluche. "Ce qu'il voulait, c'était donner à manger aux gens", a-t-il rappelé avant de conclure : "Je pense que quand on sait pourquoi on fait les "Resto du cœur", on reste dans cette optique-là." Maxime Le Forestier assure encore que le show en vaut la peine et qu'il faudra être au rendez-vous pour la grande soirée des Enfoirés le 13 mars sur TF1.

Retrouvez l'interview complète dans le journal de 18h30 sur Europe 1. 

>> A lire aussi : Polémique sur le clip des Enfoirés : Goldman assume.