Phil Collins révèle (aussi) son côté soul

  • A
  • A
Phil Collins révèle (aussi) son côté soul
@ REUTERS
Partagez sur :

L’ex leader de Genesis sort Going back, un album de reprises des standards de la Motown.

A 59 ans, Phil Collins révèle une nouvelle facette. Le chanteur britannique, ex-leader de Genesis, sort Going back lundi. Un album teinté de nostalgie, et qui rend hommage à un style musical qui a bercé sa jeunesse : la soul. De Marvin Gaye, à Four Tops, en passant par Martin de Vendellas et les Supremes, il propose en tout 18 reprises, plutôt rythmées, et enregistrées avec un orchestre de la Motown, célèbre maison de disques fondée en 1959 par Berry Gordy.

Ecoutez un extrait de l’album :

Interrogé par Europe 1, la star a expliqué avoir cherché à s’approcher au maximum de l’esprit original de la Motown : "J’ai essayé de produire un son qui soit le plus proche possible des chansons originales (...) que ça sonne années 60."

L’album existe en version simple ou dans une édition plus complète, comprenant sept titres bonus. Sur la pochette, on peut voir Phil Collins à l’âge de 13 ans, époque à laquelle il s’est rendu à de nombreux concerts d’artistes soul.

Going back de Phil Collins

© DR

Il s’agit du premier album du chanteur depuis 2003. Il avait alors signé la bande originale du film d’animation Frère des Ours. Reconnu pour ses talents de batteur, le musicien a depuis annoncé qu’il avait perdu toute sensibilité aux mains, suite à une opération ratée aux vertèbres. Il ne peut donc plus jouer de son instrument de prédilection.

Il y a de la soul dans l’air

Reprendre des standards de la soul est particulièrement tendance. Avec l’opus intitulé Soul, qui compilait les grands standards de la soul américaine le chanteur Seal avait réalisé un carton international en 2009. En France, cet opus avait été classé 13 semaines en tête des charts, et s’était écoulé à 800.000 exemplaires.

L’engouement pour ce genre musical se traduit également par le succès d’artistes qui revendiquent cette filiation. Depuis le phénomène Amy Winehouse, révélée au grand public par Back to black en 2007, d’autres ont pris la relève. C’est notamment le cas du chanteur anglais Plan B, dont le single She said passe en boucle sur les ondes.

Ecoutez She said :

Autre nouvelle icône de la soul, le chanteur Ben l’oncle soul a déjà vendu 130.000 exemplaires de son album éponyme, qui rend hommage à la Motown.
Ecoutez Soulman :