Nantes et sa Folle Journée

  • A
  • A
Partagez sur :

Ce festival de musique classique unique en son genre est dédié cette année à Chopin.

1.700 musiciens, 280 concerts sur cinq jours et dans un seul lieu, voila le pari que réitère depuis 1995 la Folle Journée de Nantes, un festival de musique classique. Chaque année, les huit salles de la Cité des congrès de la ville accueille fin janvier orchestres et solistes internationaux pour des concerts n’excédant pas 45 minutes et à des prix très bas. Le but ? Attirer un public pas forcément habitué à la musique classique. Et la formule marche plutôt bien, puisque le festival accueille à chacune de ses éditions autour de 120.000 curieux

En 2010, la Folle Journée s’est tenu du 28 au 31 janvier, avec pour thème Chopin, dont on fête cette année le bicentenaire de sa naissance. Au programme : beaucoup de piano, instrument fétiche du compositeur.

Le pianiste Boris Berezovsky fait partie des nombreuses personnalités invitées à venir jouer. Et son emploi du temps durant la Folle Journée est tellement chargé qu’il ne sait plus très bien combien de concerts il doit donner.

Le concept de la Folle Journée s’est depuis sa création répandu à l’étranger, notamment à Bilbao, Lisbonne, Tokyo ou Rio de Janeiro.