Mobilisation pour sauver Abbey Road

  • A
  • A
Mobilisation pour sauver Abbey Road
@ Iain MacMillan
Partagez sur :

Les mythiques studios pourraient être inscrits au patrimoine culturel britannique.

Come together chantaient les Beatles en 1969 dans leur ultime album, Abbey Road. Leurs fans les ont entendus en se rendant en nombre devant les studios londoniens du même nom, mis en vente par la maison de disque EMI.

Devant le 3, Abbey Road à Londres, un flot continu de touristes défile sous la pluie devant les grilles des studios. Les fans ne sont pas venus visiter les studios, fermés au public, mais pour enjamber le passage piéton situé devant l’immeuble, c’est là qu’a été prise la photo du dernier album des Fab Four.

Amandine Alexandre est allé à la rencontre des fans pour Europe 1, elle a interrogé Chabo, un touriste Brésilien, ainsi que Bill et David, venus en pèlerinage la mort dans l’âme.

"C’est tragique s’ils en font un projet immobilier" :

Mardi, le Financial Times dévoilait que les mythiques studios d’Abbey Road étaient mis en vente par EMI. Selon le quotidien britannique, il s’agirait pour la maison de disque d’éponger quelques dettes, le prix demandé serait de "plusieurs dizaines de millions de livres".

Le classement du bâtiment au patrimoine national

Dans la foulée, l’ancien Beatle Paul McCartney réagissait à cette annonce sur la BBC et parlait déjà de "sauver" les studios : "Il y a quelques personnes associées depuis longtemps au studio qui parlaient de monter une offre pour le sauver (...) J'ai tant de souvenirs là-bas avec les Beatles. C'est toujours un superbe studio et ce serait formidable si quelqu'un pouvait monter quelque chose pour le sauver".

Pour rassurer les Anglais inquiets de voir disparaître les studios d’Abbey Road, le gouvernement a annoncé le classement du bâtiment au patrimoine national.

Sur Facebook ou Twitter, de nombreux Britanniques avaient prié le National Trust, chargé de conserver et mettre en valeur les monuments et sites d’intérêt collectif, de sauver les studios qui pourraient être vendus et transformés en logements haut de gamme. Le National Trust possède déjà les maisons d'enfance de McCartney et de John Lennon, deux attractions touristiques majeures à Liverpool.