La famille Chedid en tournée : "toujours assez magique"

  • A
  • A
La famille Chedid en tournée : "toujours assez magique"
@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Matthieu Chedid, son père Louis, son frère Joseph, et sa sœur Anna partent pour une tournée familiale à travers la France.

Dans la famille Chedid, je voudrais le père, la fille et les deux fils. On savait les quatre artistes musiciens, il leur est même arrivé de réserver une petite surprise au public en se rejoignant sur scène pour 'faire un bœuf'. Cette fois, la famille d'artistes, Louis, Matthieu alias M, Joseph dit Selim et Anna Chedid, appelée 'Nach', vont monter ensemble sur scène dès le mois de mai pour une série de concerts dans toute la France. Ils étaient les invités de Thomas Sotto jeudi matin. 

Ecoutez l'intégralité de cet entretien : 


Les quatre artistes collaborent depuis toujours. Tous ont donc eu cette idée d'une tournée à quatre. "Nous avons chacun nos carrières respectives, mais depuis toujours on travaille ensemble", raconte Louis Chedid, qui a "fait de la scène avec Matthieu, des disques". Le père écoute "toujours" ce que fait sa fille, assure-t-il aussi. 'Nash sortira d'ailleurs un disque en mars. Même chose pour Joseph, dont le disque vient de sortir. Bref, les échanges sont naturels dans cette famille de musiciens, qui échangent  "entre parents et enfants, mais aussi artistiquement, depuis toujours !", s'exclame le compositeur du conte musical Le Soldat rose, dont les chansons sont interprétées entre autres par son fils M

Pas tricher. "C'est très naturel pour nous de faire de la musique ensemble", explique 'M', c'est comme s'il y avait cette espèce de magie qui se créé à chaque fois, cette fusion" Les rares fois où la famille s'est retrouvée sur des projets, "c'est toujours assez magique, il y a cette espèce de rareté !", s'enthousiasme l'interprète de Mister Mystère, son quatrième album, sorti en 2009. 

A la fin de son concert, en 2013, à Bercy, M a fait monter sur scène trois invités mystère : son père, son frère et sa sœur : 



Mais il y a autre chose. En famille, explique-t-il, les masques tombent. "Il y a aussi l'idée de la famille, au sens le plus noble du terme : cette chose profonde, un truc d'âme, on ne peut pas tricher ! Sur scène, on ne triche pas, en famille t'es carrément démasqué ! Tu es obligé d'être toi-même encore plus ! Ce qui m'amuse aussi, c'est aller chercher la fragilité qui est en nous, ça nous déstabilise parfois un peu parce qu'on est face au père, à la sœur... On ne peut pas faire le malin, on est obligé d'être extrêmement justes." 

Fille et fils de. Est-ce difficile de faire carrière dans l'ombre d'un père, Louis Chedid, et d'un frère, Matthieu Chedid, à la notoriété installée ? Non, répond Anna, la sœur. Joseph et elle-même ne "se posent pas la question !", confie la jeune femme. La musique est tout simplement "leur moyen d'expression et leur métier" Pas de place pour la concurrence en famille, assure-t-elle, même si elle concède que "ce n'est pas évident, souvent... Enfin, tout le temps". Les gens les comparent. 

C'est qui le patron ? Dans ce groupe familial, pas de leader. "C'est le côté un peu équilibriste de la situation !", explique Matthieu Chedid, qui tient à ce que la voix de chacun soit entendue. "On essaie, on y arrive à peu près, d'être totalement équitables, de pouvoir arriver comme un groupe, avoir ce côté démocratique où chacun doit donner son avis, être totalement écouté..." Est-ce qu'ils se disputent ? "Il faut qu'on soit d'accord sinon ça ne marche pas ! Chacun a sa personnalité", précise Louis Chedid. Qui est le plus pénible ? Pour la fille, c'est le père, pour Mathieu, "il y a une belle électricité entre le père et la fille"… 

Les Chedid ont poussé la chansonnette au micro d'Europe 1 :

La scène, pour se dire des choses ? Parfois, la scène permet de s'exprimer. Pour Louis Chedid, cette tournée est "un plus. On a cette espèce de rapport qu'on a entre nous, on s'entend bien, on s'aime, on a envie d'être ensemble mais en plus on fait le même boulot ! Ca nous relie encore plus, ça nous élève, ça nous tire vers le haut !", dit-il. Pour 'M', il y a des choses "plus faciles à chanter qu'à dire." On peut "dire en spectacle des choses qu'on garde en privé, pour ne pas être dans l'impudeur... Dans ce monde un peu vulgaire où on a tendance à tout montrer..." La chanson de son père, On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime, "c'est une façon pour lui de nous dire quelque chose qu'il ne dirait pas forcément..."

La billetterie sera ouverte dès 10h jeudi. Cliquez ici pour retrouver toutes les dates de la tournée des Chedid, qui commencera le 12 mai 2015 à Grenoble, avec Europe 1.