Les Rolling Stones, à 50 ans d’intervalle

  • A
  • A
Les Rolling Stones, à 50 ans d’intervalle
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le mythique groupe de rock anglais fête un demi-siècle d'une carrière bien remplie.

Depuis 1962, les pierres roulent toujours. Les mythiques Rolling Stones fêtent jeudi les cinquante ans de leur premier concert. Les rois de la provoc' étaient alors loin de se douter qu'ils allaient devenir une référence pour des générations de musiciens et vendre plus de 200 millions d'albums, avec plusieurs tubes entrés dans la légende. 1962-2012 : Europe1.fr vous rappelle qui ils étaient alors et ce qu'ils sont aujourd’hui.

1962, DES ADOS INCONNUS

Michael Philip Jagger et Keith Richards ont alors 19 ans. Ces deux amis d'enfance originaires du sud-est de l'Angleterre se sont retrouvés par hasard l’année précédente sur un quai de gare.  Keith  est très proche de son grand-père, un musicien de jazz qui a beaucoup d’influence sur lui. A 13 ans, sa mère lui achète sa première guitare, il ne quittera plus cet instrument. Mike Jagger, lui, vient d’abandonner ses études : il était entré à la London School of Economics en 1961.

rolling stones mick jagger en 1967 MAXPPP 930620

© MAXPPP

Avec le guitariste Brian Jones, le pianiste Ian Stewart - puis plus tard le bassiste Bill Wyman et le batteur Charlie Watts – Mick Jagger et Keith Richards forment le groupe Rollin' Stones. Un nom trouvé par Brian Jones, en hommage à une chanson du chanteur de blues américain Muddy Waters. Ils deviendront ensuite The Rolling Stones.

A cette époque, Brian, Mick et Keith habitent un appartement insalubre de Chelsea, un quartier chic de Londres. Leur premier concert a lieu au Marquee Club, à Londres, le 12 juillet 1962. Ce soir-là, ce ne sont pas eux que le public est venu applaudir. Les Stones ne sont encore que ce qu’on appelle un "interval band" : ils jouent pendant que le groupe principal se repose. Pendant une demie-heure, les Rolling Stones chantent des reprises, notamment une chanson des Beatles, Bad Boy.

 2012, DES LEGENDES VIVANTES

Du quatuor de départ, seuls Mick Jagger et Keith Richards sont toujours en vie : Brian Jones s'est noyé dans une piscine en 1969 et Ian Stewart est mort en 1985 d'une crise cardiaque. A 68 ans, les "Glimmer Twins" (les jumeaux étincelants, ndlr) sont donc les deux derniers membres fondateurs du groupe. Ils ont été rejoints dès 1963 par le batteur Charlie Watts et en 1975 par le guitariste - et peintre - Ron Wood.

Pendant 50 ans , ils ont vraiment appliqué le slogan "Sexe, drogue et rock’n’roll". Leur carrière a ainsi été émaillée de plusieurs scandales liés à la drogue : Jagger et Richards ont été même arrêtés plusieurs fois. Quant aux femmes, leur réputation de "serial lover"n’est plus à faire : un biographe de Mick Jagger affirme même que le chanteur a eu plus de 4.000 conquêtes. Ce qui ne l’a pas empêché d’avoir sept enfants – Keith Richards, lui, a deux filles mannequins.

rolling stones mariage mick et bianca jagger en 1971 MAXPPP 930620

© MAXPPP

La dernière tournée des Stones date de 2007, à l'occasion de leur album A Bigger Band. Mais les fans espèrent toujours qu'une tournée ou un concert va marquer l'anniversaire des 50 ans. Keith Richards a relancé les rumeurs jeudi en déclarant que les Stones s’étaient vus dernièrement pour répéter et qu’"il y a quelque chose dans les tuyaux". En avril dernier, Ron Wood avait confié qu'ils étaient en studio pour enregistrer un nouvel album.

En attendant un hypothétique retour, leurs fans peuvent se rabattre sur une exposition de plus de 70 photographies,  dont certaines inédites, qui marque l'anniversaire de leur premier concert mythique. Un documentaire doit également sortir en septembre.

rolling stones mick jagger keith richards concert MAXPPP 93060

© MAXPPP

SATISFACTION, LA CHANSON MYTHIQUE

En 1965, les Rolling Stones connaissent leur premier vrai succès avec Satisfaction. Keith Richards a raconté avoie trouvé le riff de guitare devenu légendaire alors qu'il dormait.

Regardez cette vidéo de 1966 :

Satisfaction a été sacrée deuxième plus grande chanson de tous les temps par le magazine Rolling Stone en 2003. Les Stones la jouent toujours invariablement sur scène : avec les mimiques de Keith Richards et le déhanché de Mick Jagger en prime .

En 2006, les Stones ne sont toujours pas satisfaits :