Les obsèques de Johnny étaient prêtes

  • A
  • A
Les obsèques de Johnny étaient prêtes
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des journalistes révèlent que l'Elysée avait presque tout prévu si Johnny était mort en décembre.

Un retour en grandes pompes et des obsèques nationales. Renaud Revel, de l'Express, et Catherine Rambert, de Télé Star, publient un livre dans lequel ils révèlent que l'Elysée a imaginé tous les scénarios, après l'hospitalisation dans un état critique de Johnny Hallyday.

En décembre dernier, tous les yeux sont braqués vers l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles. Johnny Hallyday y a été admis pour des complications suite à l'opération d'une hernie discale. Il va y rester 17 jours, pendant lesquels peu d'informations filtrent sur son état de santé réel.

Avion présidentiel et Champs-Elysées

A l'Elysée, on se prépare au pire. Dans Johnny, les 100 jours où tout a basculé, les deux journalistes révèlent plusieurs "pistes retenues - mais non validées par le chef de l'Etat". Parmi elles, le "rapatriement du corps dans l’avion présidentiel, des obsèques nationales et même une descente du cercueil le long des Champs-Elysées", indique Le Parisien.

Dans leur livre, les journalistes évoquent d'autres pans de cet épisode médical de la vie de Johnny. Comme par exemple la façon dont l'état de santé du chanteur s'est brusquement détériorée. Selon Renaud Revel et Catherine Rambert, c'est une chute dans un escalier, après une soirée très arrosée, qui a provoqué l'ouverture de la cicatrice deux jours après l'opération. Le docteur Delajoux, qui avait opéré Johnny, lui a posé "quelques points de suture".

Le livre fait également état de certaines tensions qui existeraient entre le chanteur et Camus. Mercredi, Johnny Hallyday a démenti cette rumeur dans un message adressé à son producteur, que ce dernier a publié sur son site Internet Camus Productions. "Je suis scandalisé par les méchancetés que j'ai pu lire ou entendre à ton sujet", écrit ainsi la star. "Cela fait 34 ans que nous travaillons ensemble et je souhaite à beaucoup d'autres artistes d'avoir la chance de pouvoir un jour travailler avec quelqu'un comme toi. Sache que je continue à te faire confiance, je t'embrasse et t'aime".