Les Francofolies, dénicheur de talents

  • A
  • A
Les Francofolies, dénicheur de talents
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le "Chantier des Francos" a permis de découvrir Cali, Pauline Croze, ou plus récemment Zaz.

Les Francofolies de La Rochelle ont débuté mardi, pour cinq jours intensifs de concerts. Le festival, créé en 1985, participe au lancement de nouveaux artistes, via le Chantier des Francos, initié en 1998. Le concept est simple : toute l’année, des artistes, préalablement repérés, sont accompagnés, et participent à des ateliers avec des intervenants de la filière musicale.

Des chanteurs confirmés comme Christophe Mali de Tryo, mais aussi des tourneurs, des éditeurs ou des managers participent à cet accompagnement. "Ils travaillent la partie artistique, le travail vocal, mais aussi les interviews, et tout ce qui fait partie du métier", explique Emilie Yakich, responsable des activités du Chantier des Francos, interrogée par Europe1.fr.

Programmés aux Francos

Chacun des jeunes artistes repérés - ils sont 15 cette année - est invité à se produire sur la scène du Chantier, pendant le festival. Parmi eux, on retrouve Smod, la Fanfare en pétard, Robin Leduc, La Fiancée, L, mais aussi Zaz, qui connaît un succès grandissant en ce moment avec son album Je veux. "Le travail qu’on a fait avec elle était nécessaire. Il fallait qu’elle soit à la hauteur, sur scène, des attentes que le public avait après avoir aimé son album", commente Emilie Yakich.

Autre artiste à participer au Chantier, Cascadeur a eu le privilège de se produire sur scène mercredi dans le cadre du festival. Interrogé par Europe1.fr juste après son concert, il a livré ses impressions : "le concert était très émouvant, très fulgurant, je crois qu’il y a eu un bel accueil, c’était un moment rare".

Cascadeur a été repéré par un membre de l’équipe du festival des Inrocks, fin 2009 : "en novembre dernier, il y avait dans la salle un programmateur des Francos, qui m’a proposé de suivre la formation. Je leur ai proposé de monter une création autour de la rencontre de Cascadeur et de la chorale, ils m’ont fait confiance, et ça a été un moment de partage, une belle aventure humaine".

Dans ce cadre, il a pu être programmé sur Europe 1, après avoir rencontré Thierry Lecamp, qui participe à l’accompagnement : "les intervenants sont de grande qualité, très à l’écoute, et sensibles. J’avais peur qu’on détourne mon projet, mais au final c’était très productif et chacun a respecté mon univers." Le rêve continue pour lui, car une tournée des découvertes des Francofolies est organisée du 25 septembre au 21 octobre prochains, dans cinq salles.

Ecoutez-le sur Europe 1 :

Du long terme

Le Chantier des Francos, qui a permis de découvrir Cali, Pauline Croze, Ours, Emilie Loizeau, ou Carmen Maria Vega, suit les artistes à long terme. "Tant qu’ils ont besoin qu’on les aide, on le fait. Quand ils réussissent, notre rôle s’estompe peu à peu", témoigne Emilie Yakich. Ces artistes restent d’ailleurs très fidèles au festival, et essaient de revenir chaque année.

Pour entrer dans les coulisses des Francofolies, retrouvez deux émissions spéciales d’On connaît la musique, de Thierry Lecamp, vendredi 16 et samedi 17 juillet, sur Europe 1.