Le triomphe de la "machine" Main Square

  • A
  • A
Le triomphe de la "machine" Main Square
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Main Square festival a fait le plein ce week-end, face à des Eurockéennes moins courues.

Avec 130.000 entrées payantes cette année, le Main Square Festival, qui s’est déroulé du 2 au 4 juillet à Arras, a sorti l’artillerie lourde. Depuis 2009, ce festival, créé il y a 6 ans, est organisé par la société de production Live Nation, premier organisateur de concerts dans le monde. Par comparaison, il n’avait accueilli "que" 85.000 personnes en 2009.

Avec les Black Eyed Peas, Pearl Jam, Ben Harper, Pink, ou encore Rammstein à l’affiche, le succès grandissant de cet évènement musical l’a obligé à se déplacer de la Grand-Place d’Arras à la Citadelle, qui offre davantage de place. Et ça n’est pas fini : Arras fait des prolongations, en accueillant Prince, le 9 juillet prochain, en marge du festival.

Des Eurockéennes en petite forme

Ce même week-end se déroulaient les Eurockéennes de Belfort. Il s’agissait de la 22e édition de ce festival, qui a enregistré une baisse par rapport aux deux années précédentes. Il est passé d’une moyenne de 100.000 visiteurs à 80.000 cette année, sur trois jours.

Une baisse de 20%, malgré une programmation plutôt alléchante. Le rappeur Jay-Z, Mika, The Hives, les BB Brunes ou Charlotte Gainsbourg, faisaient notamment partie de la programmation. Pour l’organisateur du festival, il ne s’agit pourtant pas d’un échec. "Près de 820.000 entrées ont été délivrées sur trois jours, ce qui correspond à une bonne année (…) Au-delà des chiffres, nous sommes ravis de cette édition, faite de tentatives, d’envies et de mélanges".

Reste à savoir si le Main Square arrivera prochainement à se hisser à la première place des festivals français, occupée par les Vieilles Charrues. Le festival breton a en effet accueilli 230.000 personnes l’an dernier.
Liens