Le très attendu retour de MGMT

  • A
  • A
Le très attendu retour de MGMT
@ Sony/Columbia Records
Partagez sur :

Le duo new-yorkais revient avec son deuxième album, tout comme André Manoukian.

MGMT, Congratulations (Sony/Columbia Records).

Trois ans après leur premier album, le duo originaire de New York MGMT revient sur le devant de la scène. Ben Goldwasser et Andrew VanWyngarden, le deux prodiges électro-pop de 27 ans, sont allés enregistrer cet opus du côté de Malibu, sous la direction de Pete Kember, du groupe anglais Spacemen 3. Les neuf titres qui composent l’album, pas vraiment formatés pour les radios (certaines chansons durent une dizaine de minutes), s’inspirent aussi bien de la crise économique que du surf ou de l’icône pop Lady Gaga. Musicalement, MGMT a un peu laissé tomber l’électro pour du rock vintage, dans un album qu’il considère plus comme un grand mix que comme neuf chansons alignées.

Découvrez le nouveau titre de MGMT, Flash Delirium :

André Manoukian, So In Love (EMI)

Le juré inamovible de la Nouvelle Star (toujours présent au bout de huit saisons) profite du retour de l’émission à Baltard pour sortir son nouvel album. Après Ink ala sorti en 2008, où il avait mélangé compositions et improvisations, André Manoukian a cette fois-ci décidé de reprendre de grands standards du jazz avec de artistes de la chanson française. Au programme : My Funny Valentine avec Tété, Cheek to Cheek avec Anaïs, Tea for two avec Emily Loizeau ou Give him the ooh-la-la avec Héléna Nogerra. André Manoukian fait aussi appel à la jeune génération, avec Cocoon ou Loane. Des anciens de la Nouvelle Star font également des apparitions. Camélia Jordana, qui a sorti son premier album il y a deux semaines, reprend ainsi avec lui What a wonderful world. Benjamin Siksou, finaliste il y a deux ans, apparaît également sur deux chansons.

Ecoutez le duo entre André Manoukian et Camélia Jordana :

Angus & Julia Stone, Down the Way (EMI)

Angus et Julia Stone sont deux frères et sœurs australiens, passionnés de musique folk. Après un premier album sorti en 2007 et deux ans en tournée autour du monde, le duo revient, avec un opus intitulé Down the Way. Enregistré aussi bien en Cornouaille qu’à Brooklyn ou dans le Queens new-yorkais, cet album est composé de treize ballades rock-folk, aux mélodies travaillées au paisibles. Plutôt rares en France, Angus & Julia Stone seront en concert à Paris le 8 mai au Café de la Danse.

Ecoutez Black Crow, la dernière chanson d’Angus & Julia Stone :

Les Cowboys Fringants, En concert au Zénith de Paris (La Tribu)

Depuis 2004, le groupe québécois Les Cowboys Fringants se font doucement mais sûrement une place dans l’univers musical en France. Leur style country-rock indépendant séduit le public. Et le groupe multiplie les concerts au fils des ans dans l’Hexagone, jusqu’à remplir fin 2009 les 6.000 places du Zénith de Paris. Leur dernier album live est issu de ce concert. Les Cowboys Fringants reprennent devant un public enthousiaste leurs chansons les plus connues, comme Tant qu'on aura de l'amour, Droit Devant ou Les étoiles filantes.

A noter également dans les sorties albums du 12 avril : la bande-originale du film de Luc Besson Adèle Blanc-Sec, comprenant un duo avec Thomas Dutronc et Louise Bourgoin, l’album 1983 de Sophie Hunger ou All Days Are Nights : Songs For Lulu de Rufus Wainwright.