Le maître du sitar, Ravi Shankar est mort

  • A
  • A
Le maître du sitar, Ravi Shankar est mort
@ Reuters
Partagez sur :

Le musicien, père de la chanteuse Norah Jones, est mort à l'âge de 92 ans en Californie.

Ravi Shankar en 2005, 930*620

© MAXPPP

>> L'info. Il a influencé toute la scène rock des années 60 en quête de nouvelles sonorités.  Le musicien et compositeur indien Ravi Shankar est décédé à l'âge de 92 ans près de sa résidence dans le sud de la Californie, a annoncé sa famille dans un communiqué, mardi. Ravi Shankar, père de la chanteuse de jazz et pop-folk Norah Jones, est mort dans un hôpital de San Diego, où il avait récemment subi une intervention chirurgicale pour le remplacement d'une valve cardiaque.

Il était né dans la ville sacrée de Bénarès, sur les bords du Gange, le 7 avril 1920. Il venait d'une famille de brahmanes, la plus haute caste dans la complexe société traditionnelle hindoue.

>> Europe1.fr revient en quelques anecdotes sur le plus célèbre sitariste du monde.

• Le prof de George Harrison. Le guitariste des Beatles devint son élève dans les années 1960 et tous deux collaborèrent ensuite à plusieurs projets, notamment lors d'un concert de bienfaisance pour le Bangladesh en 1971. Harrison avait surnommé Ravi Shankar "le parrain de la World Music".

• Une performance à Woodstock. En plein mouvement hippie, il s'était produit au festival de Woodstock aux Etats-Unis en 1969 aux côtés de Janis Joplin et Jimi Hendrix, devant près de 500.000 spectateurs. Tantôt méditative, tantôt échevelée mais toujours raffinée et complexe, cette musique construite en partie sur l'improvisation est hypnotique et mystérieuse, propice au vagabondage de l'esprit, comme hors du temps.