Le Forestier retrouve "la Maison bleue"

  • A
  • A
Le Forestier retrouve "la Maison bleue"
Pour ses 40 ans de carrière, Maxime Le Forestier s'est offert un petit pélerinage à San Francisco@ MAXPPP
Partagez sur :

Pour ses 40 ans de carrière, Maxime Le Forestier est retourné à San Francisco. Souvenirs.

C’est là que tout a commencé. Là, que Maxime Le Forestier a écrit ses premières chansons Parachutiste, Education sentimentale et évidemment San Francisco. A l'occasion de ses 40 ans de carrière, le chanteur est retourné dans cette ville mythique de la côte Ouest où il n’avait pas mis les pieds depuis 1976.

"La maison était vraiment bleue. Il y avait vraiment les gens que je cite dedans", raconte à Europe 1 Maxime Le Forestier. "Liza et Luc, Sylvia, Phil, qui me paraissaient à moi, jeune Français des années 70, un havre de liberté possible. En France à cette époque, on avait l’impression que rien n’était possible", poursuit-il.

En 2002, il l'avait repris cette chanson lors d'un concert acoustique :

Maxime Le Forestier a retrouvé une petite maison victorienne qui appartient aujourd’hui à une femme qui travaille aujourd'hui pour les services des impôts. Elle a accepté que sa maison soit repeinte en bleu en souvenir du chanteur.

"Cette population avait soif de bonheur"

"C’est une maison victorienne à San Francisco, en bois, adossée à la colline comme elles le sont toutes parce qu’elles le sont toutes", précise-t-il. "Peuplée de fous, c’est vrai. Ils me paraissaient fous ces jeunes qui voulaient tout essayer. Beaucoup sont morts. Le sida et les overdoses ont fait une hécatombe dans cette population qui avait soif de bonheur", conclut-il.

Maxime Le Forestier devait y donner un concert vendredi avec Joan Baez et Francis Cabrel mais il n’a pas eu les autorisations nécessaires du consulat.

L’artiste sera cependant aux Francofolies de La Rochelle le 16 juillet. Il reprendra avec d’autres artistes toutes les chansons de son premier album Mon frère dont est extrait San Francisco.